http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-06

ASIE/INDONÉSIE - L’intolérance religieuse est un problème à Java central

Djakarta (Agence Fides) – L’intolérance religieuse reste un problème sérieux dans la province de Java central, endeuillée par de graves épisodes de violence religieuse en 2014 : c’est ce qu’affirme une note envoyée à l’Agence Fides par l’Institut d’Etudes Sociales et Religieuses (ELSA), centre d’études basé à Semarang. L’institut cite plusieurs épisodes : le vandalisme d’un temple hindou dans la région de Sragen ; plusieurs cas de combats entre des citoyens résidents et des membres du groupe radical “ Front des défenseurs de l’Islam ” (les radicaux accusaient les citoyens d’être des musulmans “ peu militants ”, pas dans la ligne de l’islam). Parmi les épisodes de violence, l’agression contre la salle de prière d’une communauté protestante, avec des pierres et d’autres objets blessants, dans le district de Sleman (près de Yogyakarta) et celle, toujours dans le même district, contre les fidèles de la paroisse catholique de la Sainte Famille de Banteng.
Selon l’institut, « ces épisodes d’intolérance religieuse sont devenus typiques » et dépendent en grande part de la présence de groupes islamiques radicaux sur le territoire qui, selon le Mudjahirin Thohir, professeur musulman à l’Université de Semarang, « perpètrent des actes de violence au nom de la religion, abusant de la religion ». Ces groupes manipulent le concept de “ jihad ”, a-t-il expliqué, et sont influencés par des facteurs extérieurs. L’institut invite les responsables religieux, surtout islamiques, à rendre les fidèles « plus mûrs pour comprendre la religion dans le contexte d’une nation pluraliste comme l’Indonésie » et invite le gouvernement indonésien « à agir avec fermeté contre ceux qui recourent à la violence au nom de la religion ». (PA) (Agence Fides 6/6/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network