http://www.fides.org

Dépêches

2014-05-31

AFRIQUE/MALAWI - Nouveau Président pour le Malawi

Lilongwe (Agence Fides) – Le Malawi a un nouveau Président. Il s'agit de Peter Arthur Mutharika, frère de Bingu wa Mutharika, le Président décédé en 2012 alors qu'il était en fonction. L'homme, âgé de 74 ans, succède à Joyce Banda, qui a présidé les destinées du pays au cours de ces deux dernières années. L'annonce a été donnée par la Commission électorale le 30 mai peu avant minuit, après que la Haute Cour ait autorisé un nouveau comptage des voix. La Cour avait cependant rappelé que la loi exige que les résultats soient rendus publics dans les huit jours après la fin des opérations de vote. Les élections du 20 mai se sont poursuivies dans certains bureaux de vote jusqu'au 22 mai à cause de graves problèmes d'organisation (voir Fides 22/05/2014) reportant ainsi la date limite pour publier les résultats au 30 mai à minuit.
Le nouveau Président a obtenu 36% des voix. « Il s’est agi d’un scrutin dans lequel ont émergé avec force les divisions régionales et claniques, le sud demeurant, comme par le passé, le grand électeur des Présidents du Malawi » commente pour l’Agence Fides le Père Piergiorgio Gamba, missionnaire montfortain qui depuis des années vit et œuvre dans le pays. « Le nord du Malawi a apporté plus de 50% des voix à Joyce Banda (arrivée troisième), le Centre du pays 50% des voix à Lazaro Chakwera (arrivé en deuxième position) alors que le sud a voté de manière compacte en faveur de Peter Mutharika » explique le missionnaire.
Les très graves irrégularités constatées lors des opérations électorales et l’affrontement institutionnel qui y a fait suite opposant le Président sortant, J. Banda, à la Cour Suprême, qui avait invalidé la décision du Chef de l’Etat d’annuler le scrutin et d’organiser de nouvelles élections dans les 90 jours, avait provoqué des heurts au cours desquels au moins trois personnes avaient trouvé la mort. Le Père Gamba faisait état à Fides d’un « vendredi noir à Mangochi, caractérisé par une série de manifestations que la police avait contenu en ouvrant le feu, tuant un manifestant et remplissant les services de l’hôpital de Mangochi de blessés dont un groupe de jeunes filles du Saint Monica's Hostel for Girls touché par des gaz lacrymogènes ». « Situé à l’extérieur de la Cathédrale, le foyer en question est placé sous la direction des Sœurs de la Divine Providence et compte une centaine de pensionnaires » précise le missionnaire.
« Espérons maintenant que Peter Arthur Mutharika tienne les promesses faites durant la campagne électorale, comme la réforme des prisons et la diminution du prix du ciment et des tôles ondulées afin de permettre à la population de vivre dans des maisons en dur et de sortir des cabanes qui demeurent le standard en matière d’habitation pour la majorité. Il s’agirait d’un pas significatif s’il était réalisé » conclut le Père Gamba. (L.M.) (Agence Fides 31/05/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network