http://www.fides.org

Dépêches

2014-05-26

AFRIQUE/SOUDAN - Condamnation de la part des églises chrétiennes de la peine de mort infligée à une chrétienne accusée d’apostasie

Khartoum (Agence Fides) – Dans une déclaration conjointe, les églises du Soudan déplorent la condamnation à mort infligée à Mariam Yehya Ibrahim, une femme se trouvant au huitième mois de grossesse accusée d’apostasie. Le Père Butros Trille Kuku, Vice-secrétaire général de la Conférence épiscopale du Soudan, a déclaré à AMECEA Online News que la déclaration présente de fausses accusations contre la jeune femmes et demande aux autorités de Khartoum de revoir la décision de justice et de la remettre en liberté.
Le mari de la jeune femme a expliqué que son épouse est née de père musulman soudanais et de mère éthiopienne, chrétienne orthodoxe. Le père a abandonné la famille lorsque Mariam avait six ans et la mère lui a transmise la foi chrétienne. Selon les autorités soudanaises, la jeune femme est non seulement apostate mais encore adultère puisqu’une musulmane ne peut épouser un non musulman. Son mariage, aux yeux de la charia, est donc nul et la femme a pour cela été condamnée à 100 coups de fouet. (L.M.) (Agence Fides 26/05/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network