http://www.fides.org

Dépêches

2014-05-08

VATICAN - Visite du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples au Collège Mater Ecclesiae : les religieuses, avant-postes de la missionnarité et de l’annonce de l’Evangile

Rome (Agence Fides) – « Je pense que dans notre Collège, tandis que nous formons des jeunes pour le service de Dieu, de l’Eglise et de leur propre Famille religieuse, nous mettons également en œuvre un principe requis de promotion de la femme dans la vie de l’Eglise et du monde » : c’est ce qu’a affirmé S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, dans l’après-midi du mercredi 7 mai, lorsqu’il a présidé une Concélébration eucharistique au Collège Mater Ecclesiae de Castelgandolfo, avec les Directeurs nationaux des Œuvres pontificales missionnaires, réunis dans le cadre de l’Assemblée générale annuelle (voir Fides 29/04/2014).
« Ce Collège, en effet, n’est pas étranger à la générosité des Œuvres Pontificales – a rappelé le Cardinal – qui, grâce à de nombreuses bourses d’études, permettent à nos sœurs provenant de nombreuses Congrégations de tant de pays missionnaires d’étudier et de se former spirituellement et intellectuellement ». Rappelant ce qu’a écrit le Vénérable Pape Paul VI dans son Exhortation apostolique Evangelii Nuntiandi à propos des religieuses qui, de par leur vocation, sont « aux avant-postes de la mission » de l’Eglise », le Cardinal a réaffirmé : « J’aime rappeler ce concept qui me semble bien répondre à la finalité de notre Collège, à savoir qu’un jour ces religieuses seront les avant-postes du devoir missionnaire et de l’annonce de l’Evangile ».
Continuant son homélie, le Préfet du Dicastère missionnaire a relevé que, « dans le contexte de l’évangélisation, la religieuse, en tant que femme, possède un charisme spécifique, par lequel elle traduit et interprète le sens d’une génialité typique de la féminité, qui enrichit tellement la nature missionnaire de l’Eglise dans toutes les parties du monde ».
Commentant l’Evangile du jour, dans lequel Jésus se manifeste comme le Pain de vie, le Cardinal a mis en évidence le fait que « le missionnaire est celui qui, avant toute autre chose, porte avec lui, dans sa besace, le pain de la vie (Jésus et son Evangile) ; il est celui qui porte avec lui dans sa besace le projet de la miséricorde : l’éducation de l’enfance, l’aide aux pauvres, le soutien apporté aux personnes âgées, la création de lieux de soins, la proximité avec les personnes seules et brisées ». (SL) (Agence Fides 08/05/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

Dépêches