http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-14

ASIE/PAKISTAN - Procès en appel d’Asia Bibi, « renvoyé sine die »

Lahore (Agence Fides) – Le mystère s’épaissit autour des renvois continuels du procès en appel d’Asia Bibi. Ainsi que l’avait anticipé l’Agence Fides (voir Fides 12/04/2014), ce matin, l’administration de la Haute Cour de Lahore a communiqué que le cas – le seul d’une série de procès en cours – a été renvoyé sine die. La tactique des renvois continuels – quatre en deux mois – constitue « une lésion des prérogatives de la justice pour une citoyenne pakistanaise, comme Asia » remarque pour Fides l’avocat chrétien d’Asia, Maître Naeem Shakir. Il avait expliqué à Fides qu’après le transfert de l’un des juges, le cas d’Asia avait été confié à un autre collège puis à un troisième. Le fait est que « l’ensemble des dossiers se trouvant initialement devant le premier collège se trouve désormais devant de nouveaux juges et que les audiences ont toutes été fixées à part celle concernant le cas d’Asia ». Il faudra attendre le retour, pas même certain, du juge qui faisait partie du premier collège et des mois pourraient passer avant que cela n’intervienne. « Nous sommes déçus et frustrés. Il s’agit d’une procédure qui n’est pas correcte et est peu transparente. Il n’existe aucune raison plausible pour que le seul procès d’Asia Bibi n’ait pas pu être inscrit au rôle. Il s’agit d’un renvoi injustifié. Je demanderai à rencontrer le Président de la Haute Cour pour obtenir des explications. Si elles ne devaient pas nous satisfaire, nous écrirons une lettre en tant que Conseil de l’Ordre des Avocats » indique Maître Shakir à Fides. Pour Asia, qui se trouve incarcérée depuis 4 ans et demi, se profilent encore plusieurs mois derrière les barreaux de la prison féminine de Multan. (PA) (Agence Fides 14/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network