http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-12

ASIE/PAKISTAN - Mission sur la terre des talibans avec le Pape François

Quetta (Agence Fides) – La mission à Quetta, dans la région du Béloutchistan, terre inaccessible où se cachent des groupes de militants talibans, va de l’avant « en compagnie du Pape François ». C’est ce que déclare à l’Agence Fides, le Père Renald Lawrence OMI, Procureur du Vicariat apostolique de Quetta. Un après l’élection du Pape François, le missionnaire explique : « L’encouragement prononcé par le Pape : allez, n’ayez pas peur et servez votre prochain, nous a profondément touché. Aujourd’hui, nous travaillons avec zèle et courage sur cette terre afin de partager la même mission que le Pape et de rendre témoignage au Christ ». « Le Pape François – explique le Père Lawrence – est un homme de Dieu et sa vision consiste à donner le Christ au monde. En tant que missionnaires dans cette terre de frontière et comme ouvriers dans la vigne de Dieu, nous partageons avec lui, en des circonstances souvent difficiles, la mission consistant à porter le Christ dans cette partie du monde ».
Les missionnaires Oblats de Marie Immaculée pensent que « le Pape François s’est montré comme un véritable pont entre Dieu et le peuple, entre l’Eglise et l’humanité d’aujourd’hui ». Ce qui a frappé le Père Lawrence a été en particulier la première Encyclique, Lumen Fidei, écrite avec Benoît XVI. Un texte qui « nous invite à faire resplendir la lumière de la foi dans notre vie et sur notre terre. Elle enseigne que la foi n’est pas arrogante, qu’elle renforce les liens entre les personnes et qu’elle est concrètement au service de la justice et de la paix » remarque le missionnaire.
Au Pakistan, affirme le missionnaire, les discours et les actions du Pape sont très appréciés tout comme le fait qu’il « mette en place une réforme de la Curie selon des critères de simplification et de transparence ». Le Pape François frappe également par sa sobriété et son sens de l’essentiel. Le Père Inayat Bernard, prêtre du Diocèse de Lahore, déclare à Fides que « son choix de séjourner dans un lieu simple et non pas dans les appartements pontificaux est en soi révélateur ». Touché par ce témoignage, le Père Bernard raconte « avoir refusé un téléphone portable de nouvelle génération comme cadeau d’anniversaire de ses amis », faisant bénéficier les pauvres de la somme en question. Le Secrétaire exécutif de la Commission biblique du Pakistan, le Père Emmanuel Asi, dans un entretien accordé à Fides, estime que « l’élection du Pape François a constitué une bonne nouvelle pour l’Eglise universelle ». Et de raconter que la Commission a décidé de faire traduire en urdu l’Exhortation apostolique Evangelii Gaudium « de manière à la diffuser au profit de l’homme de la rue ». Du Pape, il partage « le style de vie et son approche œcuménique et interreligieuse ». Selon le Père Bonnie Mendes, prêtre de Faisalabad, « le geste du Saint-Père consistant à avoir lavé les pieds de jeunes détenus et d’handicapés lui a fait gagner le respect dans les cœurs et les esprits de personnes de toutes les religions du monde ». Le Père Francis Nadeem OFM Cap, coordinateur national du Conseil interreligieux sis à Lahore, remarque pour Fides que les responsables musulmans ont eux aussi exprimé leur appréciation du Pape François, l’associant au Pape Jean-Paul II, qui a visité le Pakistan en 1981, souhaitant qu’il « puisse visiter le Pakistan afin d’encourager et de renforcer le dialogue interreligieux ». (PA) (Agence Fides 12/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network