http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-03

ASIE/INDE - Acquittement pour deux inculpés de complicité dans le meurtre du missionnaire Graham Staines

Bhubaneswar (Agence Fides) – Un tribunal de l’Orissa a acquitté Ghanashyam Mohanta et Ranjan Mohanta, deux hommes inculpés d’avoir participé avec 16 autres extrémistes hindous, au meurtre du missionnaire chrétien australien Graham Staines et de ses deux enfants mineurs, intervenu en 1999 au travers de l’incendie de la roulotte dans laquelle ils se trouvaient sur le territoire du village de Manoharpur, dans l’Etat de l’Orissa. Parmi les coupables avérés se trouvent Dara Singh et son aide, Mahendra Hembram, qui purgent une peine de réclusion criminelle à perpétuité après une condamnation prononcée en 2003. Ghanashyam et Ranjan avaient en revanche été arrêtés en mai dernier sur la base de nouveaux témoignages et d’une nouvelle enquête. Le défenseur des deux hommes a déclaré que les inculpés ont été acquittés pour manque de preuves. L’accusation n’est en effet pas parvenue à produire de preuves irréfutables à leur encontre en ce que l’épouse du missionnaire n’a pas pu les identifier avec certitude.
Le 22 septembre 2003, un juge avait émis une condamnation à mort à l’encontre de Dara Singh et à la réclusion à perpétuité pour douze autres inculpés. Toutefois, en 2005, la Haute Cour de l’Orissa a commué en réclusion à perpétuité la peine de mort de Dara Singh. Cette même Cour a ensuite confirmé la peine de prison à vie à l’encontre de Hembram, acquittant cependant les 11 autres accusés. Après le recours déposé par la défense, la Cour Suprême a confirmé en 2011 la décision de la Haute Cour.
Graham Staines et ses enfants, Timothy, 6 ans, et Philip, 10 ans, ont été brûlés vifs dans la nuit du 22 janvier 1999. Gladys Staines, épouse du missionnaire, a déclaré déjà il y a quelques années, avoir pardonné aux assassins de son mari et de ses enfants et ne pas éprouver de rancœur à leur égard. Staines et sa famille avaient ouvert une léproserie Baripada et lancé des activités missionnaires dans les districts de Mayurbhanj et Keonjhar de l’Orissa. Le meurtre de Staines est devenu le symbole des violences perpétrées par les radicaux hindous à l’encontre des chrétiens en Inde. (PA) (Agence Fides 03/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network