http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-25

ASIE/CHINE - Attentions de la communauté catholique envers les lépreux

Shi Jia Zhuang (Agence Fides) – Pour les malades du village des lépreux de Tai Nan, dans le Diocèse de Yan Zhou, en province de Shang Dong (Chine continentale), le 20 janvier a constitué une journée mémorable de grande fête. Des représentants de la communauté diocésaine leur ont en effet rendu visite, portant avec eux de nombreux cadeaux et surtout la chaleur de l’amour chrétien. Selon les informations recueillies par l’Agence Fides, en vue de la Journée mondiale des malades de la lèpre et du Nouvel An chinois, un groupe d’une dizaine de personnes, religieuses et laïcs, conduit par le Curé de la Paroisse de Ji Ning, a porté aux malades des vêtements hivernaux et des cadeaux pour le Nouvel An chinois, outre à organiser une Messe pour les malades catholiques et une rencontre de catéchèse pour les non catholiques.
En Chine, l’Eglise est toujours en première ligne dans le domaine de l’assistance aux lépreux, aux malades du SIDA et aux nombreuses autres personnes marginalisées par la société voire même par leur propre famille. Des dizaines de religieuses se prodiguent dans les 17 structures publiques qui accueillent les lépreux, pour ne pas parler des nombreux organismes gérés par les religieuses chinoises ou coordonnées par Jinde Charities, l’organisation caritative catholique chinoise. Dans l’île reculée de Da Qin, où se trouvait il y a encore quelques années la plus grande structure destinée aux lépreux chinois, est devenue célèbre une religieuse indienne, Sœur Ruan, qui offrait ses services aux malades privés de tout affection. Pour eux, « la jeune Ruan », comme ils l’appelaient, était devenue leur parente la plus proche. Dans les provinces de Yun Nan, Si Chuan et Gui Zhou, où existent encore des léproseries, nombreuses sont les religieuses chinoises qui, comme Sœur Ruan, passent leur vie à assister ces malades, leur garantissant non seulement l’assistance médicale mais surtout la compréhension humaine et l’affection fraternelle au nom de Jésus. (NZ) (Agence Fides 25/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network