http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-24

ASIE/INDE - Appel contre la corruption de la Commission Justice, Paix et Développement de la Conférence épiscopale en vue des élections

New Delhi (Agence Fides) – « L’Inde a besoin d’hommes politiques honnêtes, qui se dédient avec zèle au service, qui oeuvrent en faveur d’une nation libérée du crime, privée de discriminations, où l’on ne souffre pas la faim et qui soit libre du démon de la corruption. A l’approche des élections générales, tous les chrétiens sont appelés à démontrer et à faire preuve d’engagement social pour une Inde juste et pacifiée. C’est ce qu’affirme un appel publié par les Evêques indiens à l’occasion des élections qui se dérouleront en mai prochain. L’appel, envoyé à l’Agence Fides, porte les signatures de S.Exc. Mgr Yvon Ambrosie, Evêque de Tuticorin, et du Père Charles Irudayam, respectivement Président et Secrétaire exécutif de la Commission Justice, Paix et Développement de la Conférence épiscopale de l’Inde (CBCI).
L’appel note que « quotidiennement, la population fait l’expérience de la souffrance et des désagréments dus à la mauvaise administration, aux escroqueries, aux scandales et à la corruption. Ainsi qu’a observé le Conseil pontifical Justice et Paix, la corruption prive les peuples d’un bien commun fondamental, la légalité, annulant le respect des règles, le bon fonctionnement des institutions économiques et politiques et la transparence ». En outre, note le texte parvenu à Fides, « la corruption fait obstacle à la bonne répartition des ressources aux pauvres, niant ainsi deux principes de la Doctrine sociale catholique : l’option préférentielle pour les pauvres et la destination universelle des biens ».
Les Evêques invitent tous les citoyens à « être conscients du droit mais aussi du devoir d’utiliser leur vote pour promouvoir le bien commun », en choisissant des hommes politiques « qui démontrent intégrité et sagesse, s’engagent contre toute forme d’injustice et de tyrannie, contre le pouvoir arbitraire de la part d’un individu ou d’un parti politique, contre toute intolérance » se dédiant au service de tous « avec sincérité et équité, et plus encore avec charité ».
L’Eglise en Inde – explique le document – entend contribuer à « construire une société juste et pacifique, inspirée par l’Evangile et la Doctrine sociale de l’Eglise ». Raison pour laquelle les Evêques invitent les citoyens à « élire au sein des partis politiques, nationaux ou régionaux, anciens ou nouveaux, des représentants qui gouvernent en s’inspirant à la défense de la dignité humaine, à la promotion du développement inclusif, en travaillant pour le bien commun, la justice, la paix et la fraternité ». « Nous avons besoin de représentants qui soient intéressés par le bien-être du peuple, responsables et transparents, qui s’engagent à faire de l’Inde un berceau de la paix et de la prospérité » conclut le texte. (PA) (Agence Fides 24/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network