http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-21

AFRIQUE/RD CONGO - Enfants sauvés du trafic d’êtres humains par la Commission Justice et Paix du Diocèse de Kikwit

Kinshasa (Agence Fides) – Douze enfants tombés aux mains de trafiquants d’êtres humains ont été sauvés grâce à l’action de la Commission diocésaine Justice et Paix de Kikwit, en province de Bandundu (République démocratique du Congo).
Les enfants, qui avaient été emmenés dans la capitale, Kinshasa, par l’organisation de trafiquants, ont pu être rendus à l’affection de leurs parents.
Le Président de la Commission diocésaine Justice et Paix de Kikwit, Arsène Ngondo, a expliqué sur Radio Okapi que le phénomène de trafic des être humains prend de l’ampleur dans la province du Bandundu. « Nous avons réussi à trouver et retourner une dizaine d’enfants auprès de leurs parents grâce à nos frais propres et avec la contribution de certaines structures » a déclaré Ngondo. « Nous demandons aux autorités de s’engager aux autorités de s’engager dans la lutte contre le commerce d’êtres humains. En ce siècle naissant, ce serait une humiliation pour la RDC si ce phénomène n’est pas arrêté ».
Le 9 janvier dernier, le Père Henri De la Kethule, SI, avait dénoncé un «gigantesque» trafic organisé depuis neuf mois entre Kikwit et Kinshasa. Selon le religieux, les auteurs de ce trafic persuadent les parents de familles nécessiteuses de leur confier leurs enfants, prétextant les conduire dans un orphelinat créé par le père Henri, alors qu’ils les prennent pour les vendre aux plus offrants. Souvent les enfants sont contraints à se prostituer ou finissent comme esclaves dans les champs.
Récemment, a été dénoncé un trafic de jeunes congolaises en direction du Liban où elles sont vendues comme esclaves domestiques à des familles locales. (L.M.) (Agence Fides 21/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network