http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-12

AFRIQUE/SOUDAN - Refus des hôpitaux militaires de soigner les miliciens blessés lors des récents affrontements dans le Sud Kordofan

El Obeid (Agence Fides) – Les hôpitaux militaires d’El Obeid et de Khartoum ont refusé de soigner les miliciens blessés durant les récents affrontements avec les groupes rebelles dans l’Etat du Sud Kordofan. Les habitants d’El Obeid, capitale du Nord Kordofan, continuent à se plaindre des agressions et des violences subies de la part des groupes armés. Selon ce qu’indique la radio locale Radio Dabanga, ces derniers attaquent et dévalisent des civils à leur domicile et dans les rues. Ils circulent armés dans les marchés et s’emparent de nourriture et d’autres denrées sans les payer. La source a également indiqué que les miliciens ont tiré en l’air en face de l’hôpital militaire d’El Obeid lorsque le directeur de l’établissement a refusé de soigner ceux qui avaient été blessés durant les combats avec les groupes rebelles dans le Sud Kordofan. Les tirs ont semé la panique parmi les patients et les visiteurs de l’hôpital. Les habitants d’El Obeid ont demandé aux autorités d’expulser immédiatement les groupes armés. A Khartoum, les miliciens et leurs camarades blessés ont pris d’assaut l’hôpital militaire. Ils sont entrés de force dans le service d’orthopédie, chassant les patients civils lorsque la direction s’est refusée de soigner les miliciens blessés. (AP) (Agence Fides 12/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network