http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-25

AMERIQUE/COLOMBIE - Violence et conflits : situations critiques pour les femmes

Medellin (Agence Fides) – En Colombie, environ 70% des femmes subissent un type ou un autre de violence, qu’il puisse être reconduit aux conflits armés en cours depuis plus de 30 ans dans le pays, à des homicides, à des abus sexuels, à des tortures, à des enlèvements, ou à la privation de tout bien. A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence contre les femmes, l’ONG catholique espagnole Manos Unidas a recueilli différents témoignages de victimes ayant échappé aux FARC et aux forces paramilitaires pour se transférer à Medellin, ville connue cependant pour la violence de ses trafiquants de drogue et de ses bandes criminelles juvéniles, connues sous le nom de combos. Certaines victimes de cet interminable conflit ont intégré, grâce aux religieuses franciscaines, le projet de la fondation Espérance et Vie. Le projet, auquel a adhéré Manos Unidas, est né en 2002 afin de soutenir les familles évacuées provenant de zones rurales et marginalisées. Celles-ci dépendent grandement des ressources sporadiques que les femmes chefs de famille reçoivent des industries textiles, les principales de la zone. D’autres vivent en vendant des produits de différents types dans les rues de la ville, bien que ce travail soit généralement réservé aux enfants de la maisonnée qui sont ainsi contraints à abandonner leurs études. Les religieuses franciscaines de Medellin ont pensé que, dans un milieu où le secteur textile est si fortement prédominant, un laboratoire aurait constitué la meilleure solution afin de soulager la pauvreté de nombreuses femmes des villages les plus reculés. De cette idée est né le premier laboratoire et, au fil des années, d’autres petits travaux privés que les femmes peuvent faire à domicile s’y sont ajoutés. Espérance et Vie, outre à s’occuper de la formation en vue du bon fonctionnement des laboratoires, offre un soutien psychosocial, élément indispensable afin que les femmes parviennent à surmonter les traumatismes subis suite aux violences et aux conflits. (AP) (Agence Fides 25/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network