http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-25

ASIE/TURQUIE - Pasteur protestant arrêté sous de fausses accusations de trafic d’êtres humains

Istanbul (Agence Fides) – Le pasteur protestant turc Orhan Picaklar, 42 ans, de l’Agape church a été arrêté par la police dans la localité de Samsun, au bord de la Mer Noire et accusé d’organiser un trafic d’êtres humains et un réseau de prostitution. La communauté chrétienne en Turquie, indique une note envoyée à Fides par les fidèles turcs de la communauté Agape, demande des prières et un soutien afin de pouvoir démontrer son innocence. Les accusations, indique la note, sont totalement instrumentales en ce que le pasteur se trouvait sous contrôle, étant suspecté « d’activités missionnaires illégales ».
Le 11 novembre, le pasteur a été convoqué au quartier général de la police locale, à Samsun, en vue d’un interrogatoire avec sept autres personnes. Accusé d’être impliqué dans des activités relevant du trafic d’êtres humains, il a été placé en garde à vue, dans l’attente de son inculpation de la part d’un tribunal. L’épisode a fait scandale également dans les moyens de communication de masse. Selon le quotidien turc Milliyet, les accusations sont basées sur le témoignage d’une iranienne de 19 ans. L’église Agape avait fourni un logement à la jeune fille ainsi qu’à d’autres réfugiés chrétiens, les aidant dans leurs besoins matériels et dans leurs études. Le pasteur et sa congrégation ont déjà dû faire face à de fausses accusations par le passé, les fidèles les qualifiant de « tentatives pour le discréditer » et de « calomnies ». Ainsi que cela a été indiqué à Fides, les chrétiens turcs prient pour le pasteur, confiant que son innocence puisse être bientôt prouvée. Les fausses accusations pourraient avoir même « un effet positif sur l’église et la pureté de son témoignage du Christ » affirme la note.
Entre temps, le lieu de culte de la communauté Agape de Samsun a été endommagé par des vandales. Orhan Picaklar guide la communauté en question depuis 2003, l’église s’étant toujours mise au service de l’accueil des réfugiés. La congrégation a obtenu le statut formel d’association en 2005 attendu que, comme pour d’autres communautés chrétiennes en Turquie, le gouvernement n’accorde pas la reconnaissance officielle d’église aux communautés considérées comme nouvelles. (PA) (Agence Fides 25/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network