http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-20

ASIE/TURQUIE - Pour le vice-premier ministre turc Arinc, Ayasofya pourrait prochainement redevenir une mosquée

Istanbul (Agence Fides) – Le vice-premier ministre turc, Bülent Arinc, a de nouveau évoqué la possibilité d’une réouverture imminente au culte islamique de l’actuel musée d’Ayasofya d’Istanbul. C’est ce qu’indiquent des sources de la presse turque consultées par l’Agence Fides. Les déclarations du vice-premier ministre ont été faites le 16 novembre, à l’occasion de sa participation à l’inauguration d’un musée de tapis faisant partie des œuvres conservées à Ayasofya, musée qui a été récemment restauré par la Direction générale turque des Fondations. Le responsable politique turc a réaffirmé qu’à ses yeux, l’antique lieu de culte – la basilique byzantine Sainte Sophie, transformée d’abord en mosquée en 1453 puis en musée en 1935 par Kemal Atatürk – semble aujourd’hui « triste » alors qu’il sera d’ici peu de nouveau « joyeux » lorsqu’il accueillera à nouveau les prières des croyants musulmans.
Selon Arinc, l’utilisation de lieux de culte pour d’autres buts a déjà été interdite par différentes mesures législatives. Le parlement turc a en effet accepté, au cours de ces derniers mois, d’examiner les différentes requêtes présentées afin de reconvertir en mosquée également le musée Ayasofya d’Istanbul.
Bülent Arinc ne constitue pas une figure marginale au sein de l’actuel scénario politique turc. Ces mois derniers, il s’est mis en évidence comme interlocuteur des groupes qui ont animé les manifestations populaires déclenchées par l’affaire de Gezi Park. Voici quelques jours, il a déclaré vouloir abandonner la politique aussi vite que possible après avoir exprimé son désaccord face au choix du Premier Ministre Erdogan d’ordonner au gouverneur de la province d’Adana d’intervenir pour empêcher la cohabitation d’étudiants et d’étudiantes suivant des études hors de leur région d’origine. « Arinc – explique à Fides Emre Oktem, professeur de droit international à l’Université Galatasaray – est un islamiste convaincu, traditionnel et populaire. Il est lié au mouvement de Fethullah Gülen, penseur résident aux Etats-Unis qui soutient une vision de l’islam non extrémiste et entretient des rapports avec des juifs et des chrétiens, à commencer par des catholiques ». (GV) (Agence Fides 20/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network