http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-12

OCEANIE/PAPOUASIE NOUVELLE GUINEE - La famille au centre du Plan pastoral du prochain quinquennat

Madang (Agence Fides) – A l’écoute des instances et des perspectives qui seront soulevées au cours du prochain Synode sur la famille convoqué par le Pape François, l’Eglise qui est en Papouasie Nouvelle Guinée entend mettre la famille au centre du nouveau Plan pastoral pour le prochain quinquennat. C’est ce qui ressort de l’Assemblée générale de l’Eglise catholique en Papouasie Nouvelle Guinée et aux Iles Salomon, actuellement en cours à Madang. Ainsi que cela a été indiqué à Fides par le Bureau des communications de la Conférence épiscopale locale, l’Assemblée, à laquelle participent plus de 130 délégués de 22 Diocèses, a réfléchi à l’importance de planifier également pour mener à bien l’œuvre d’évangélisation. « Un plan pastoral qui embrasse un arc temporel de plusieurs années – a souligné le Père John Willio MSC, Vicaire de l’Archidiocèse de Port Moresby – doit avoir des objectifs réalistes et flexibles et comprendre tous les aspects de la vie humaine et chrétienne », prévoyant « une action enracinée dans la prière et la contemplation ». « L’œuvre est du Seigneur, elle n’est pas nôtre », a remarqué le nouveau Nonce apostolique en Papouasie Nouvelle Guinée et aux Iles Salomon, S.Exc. Mgr Michael Banach, portant à l’Assemblée les salutations du Pape François et un message de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples.
Dans le plan en voie d’élaboration, une place importante sera réservée à la vie en famille qui embrasse également des thèmes tels que la jeunesse, l’instruction et la sexualité. Parmi les questions ayant émergé du débat de l’assemblée, les participants ont noté « l’urgence éducative » concernant les jeunes qui ne fréquentent pas le système scolaire ; la pratique de la cohabitation de couples en dehors du mariage ; le déclin du mariage religieux traditionnel ; la polygamie ; les adoptions. Ainsi que cela a été indiqué à Fides, sur la base de ces défis sociaux, qui interpellent fortement l’Eglise catholique, l’Assemblée tend actuellement à vouloir accorder une place centrale au soin pastoral de la famille. (PA) (Agence Fides 12/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network