http://www.fides.org

Dépêches

2013-06-24

ASIE/INDE - Aide de l’Eglise en Inde au profit des victimes du « tsunami de l’Himalaya »

New Delhi (Agence Fides) – La Caritas indienne « s’unit aux efforts du gouvernement et des autres organisations de bénévolat afin de porter la solidarité et des aides humanitaires aux victimes de la catastrophe qui a frappé la population des Etats d’Uttaranchal et d’Himachal Pradesh » : c’est ce qu’affirme une note diffusée par l’organisation catholique et envoyée à l’Agence Fides au lendemain des inondations qui ont dévasté deux Etats du nord de l’Inde, faisant plus de 500 morts et bouleversant la vie de plus de 80.000 personnes, nombre desquelles se trouvent encore prisonnières de la boue, dans l’attente des secours. Le Père Frederick D’Souza, Directeur exécutif de la Caritas, qui exprime sa pleine proximité aux victimes du désastre, rappelle que l’un des principes de l’organisation, expression de l’Eglise catholique indienne, est d’œuvrer en partenariat avec les institutions, en répondant aux besoins réels des populations frappées par les calamités. La Caritas assure la sensibilisation de tout son réseau de sièges nationaux et du réseau de la Caritas Internationalis. Caritas Inde a envoyé du personnel sur zone et cherche actuellement à soutenir les familles touchées au travers de dons en vêtements, nourriture et aides sanitaires de base.
Le début anticipé de la mousson d’été en Inde a eu des conséquences tragiques dans de nombreux Etats voisins de l’Himalaya. Les fortes précipitations apportées par la mousson ont déclenché des inondations dévastatrices dans la région himalayenne d’Uttaranchal qui, selon le Département de Météorologie indien, a reçu plus de trois fois la quantité de pluie normale attendue pour le mois de juin. Sur le versant sud de la chaîne himalayenne, s’est déversée une véritable avalanche d’eau, appelée « tsunami de l’Himalaya », qui s’est précipitée en aval et a englouti des villages entiers et des centres habités. Outre aux inondations, les pluies torrentielles ont également causé d’énormes glissements de terrain. (PA) (Agence Fides 24/06/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network