http://www.fides.org

Dépêches

2013-06-20

ASIE/PAKISTAN - Progrès judiciaires dans le cas d’une jeune chrétienne violée

Lahore (Agence Fides) – La Haute Cour de Lahore a rejeté la demande de caution déposée par les défenseurs du musulman accusé d’avoir frappé et violé Fouzia Bibi, chrétienne âgée de 15 ans du district de Kasur, au Pendjab. Fouzia Bibi, a été violée en février 2013 par deux musulmans, Shabir Ali et Sher Mohammed, qui travaillent au sein de la même exploitation agricole que la famille de la jeune fille (voir Fides 07 et 12/02/2013). Après la plainte déposée par la famille de la victime, Shabir Ali a été arrêté mais la police avait cherché à classer l’affaire, le déclarant innocent pour manque de preuves.
Ainsi que cela a été indiqué à Fides par les défenseurs de la victime, le cas est emblématique de la manière dont les cas de violence à l’encontre des minorités chrétiennes, et en particulier des femmes, sont traités par la police et considérés dans la société. Au cours de ces derniers jours, en effet, de très fortes pressions ont été exercées sur la famille de Fouzia, y compris par un agent de police proche de la famille de l’inculpé, afin qu’elle retire sa plainte (voir Fides 04/06/2013). L’agent de police en question avait été jusqu’à accuser de viol un membre de la famille de Fouzia, dans une tentative d’intimidation transversale. Il avait alors été licencié et la fausse accusation retirée. Sur le conseil de leurs avocats, le père de la jeune fille a demandé à ce que le cas soit transféré du tribunal local de Pattoki à la Haute Cour de Lahore, qui devrait garantir plus d’impartialité.
Dans une note envoyée à Fides, l’association chrétienne LEAD (Legal Evangelical Association Development), qui suit le cas, se déclare « confiante dans le fait que les coupables seront punis par la loi et que la justice sera rendue à cette famille chrétienne innocente ». (PA) (Agence Fides 20/06/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network