http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-10

ASIE/PAKISTAN - Elections et candidatures : le poids déterminant des minorités religieuses

Islambad (Agence Fides) – Aux élections du samedi 11 mai – en vue du renouvellement du Parlement et des assemblées provinciales – le facteur démographique des minorités religieuses, en particulier chrétienne et hindoue, aura un poids non négligeable. Selon les données officielles publiées par la Commission électorale, les électeurs appartenant à l’une ou l’autre des minorités sont 2,78 millions et ils pourraient déterminer le résultat du scrutin dans différents districts, surtout dans la province du Sindh. Les électeurs enregistrés de religion hindoue sont environ 1,4 millions alors que les chrétiens sont 1,24 millions. A Karachi, chef-lieu du Sindh, les électeurs non musulmans enregistrés sont plus de 81.000 soit 8% du total. Dans la province du Pendjab, la communauté chrétienne compte 900.000 âmes et constitue une minorité consistante. Dans les districts électoraux de Lahore, chef-lieu du Pendjab, et de Chiniot, sont respectivement présents 247.00 et 35.000 électeurs non musulmans soit au total 6% des votants.
Outre les hindous et les chrétiens, sont également présents au total 116.000 votants ahmadis, appartenant à une secte islamique, et de petits groupes d’autres minorités : environ 6.000 sikhs, 3.600 farsis, 1.450 bouddhistes et 809 juifs.
Les électeurs appartenant aux minorités religieuses peuvent voter pour un candidat quelconque alors que par le passé, suivant le système de vote séparé introduit par le dictateur Zia ul-haq, ils ne pouvaient voter que pour des candidats non musulmans.
Dans le cadre du système en vigueur, 10 sièges ont été réservés aux minorités au sein de l’Assemblée nationale : une conquête obtenue grâce à la détermination de Shahbaz Bhatti, le Ministre catholique chargé des minorités assassiné voici deux ans. Les sièges sont assignés sur la base d’un mécanisme proportionnel sur la base des résultats de chacun des partis. Les partis politiques en lice, de toute inspiration et catégorie, doivent, s’ils entendent concourir à la répartition des sièges réservés aux minorités, présenter des listes de candidats appartenant aux minorités religieuses. C’est ainsi que des candidats chrétiens ou hindous peuvent maintenant se trouver sur des listes de partis islamiques.
Parmi les candidats des minorités présentés par le Pakistan Peoples Party (PPP) – participant au gouvernement sortant – se trouve Paul Bhatti, frère de Shahbaz et jusqu’à présent Conseiller spécial du Premier Ministre pour l’Harmonie religieuse, aux côtés de 11 hindous.
Le parti Muttahida Qaumi Movement (MQM) dispose d’une liste mixte de cinq candidats alors que le parti Pakistan Tehreek Insaf (PTI) a présenté une liste de 22 candidats qui comprend le chrétien George Clement.
La Pakistan Muslim League–Q, parti musulman, a présenté des candidats pour les minorités qui sont tous chrétiens, dont Akram Masih Gill, ancien Ministre d’Etat pour les minorités religieuses. Enfin, le parti islamique Jamiat Ulema-e-Islam s’est distingué en faisant de la chrétienne Asia Nasir sa tête de liste pour les minorités. (PA) (Agence Fides 10/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network