http://www.fides.org

Asia

2013-03-01

ASIE/NEPAL - Grève de la faim contre la corruption

Katmandu (Agence Fides) – Un groupe d’activistes des droits humains a lancé une grève de la faim afin de protester contre la corruption dans le pays. Depuis six jours, le coordinateur de l’initiative, Sharada Bhusal, se trouve dans le très central Ratnapark de Katmandu, où il jeûne publiquement. Ainsi que cela a été indiqué à Fides par des sources locales, d’autres militants se sont unis à lui dans le jeûne et des centaines de personnes de la société civile et de toutes les communautés religieuses appuient actuellement la campagne anticorruption. Sharada Bhusal ne s’alimente pas depuis une semaine, prenant seulement un peu d’eau. Son état de santé s’est notablement dégradé et, selon les médecins, sa vie pourrait courir de graves risques.
La protestation est née de la population du district de Mahottari, au centre du Népal, qui accuse de corruption les organismes locaux du district. Elle vise en particulier la Commission pour les enquêtes sur les abus de pouvoir. Les activistes anticorruption ont en effet présenté une plainte devant cette Commission à propos de la mise à disposition de millions de roupies au profit des Comités de développement des villages du district de Mahottari, sommes qui ont achevé leur course dans les poches de fonctionnaires locaux. Un fonctionnaire en particulier est accusé d’avoir dérobé 1,9 millions de roupies népalaises (soit environ 22.000 USD), un autre s’étant approprié de 7 millions de roupies. Les militants indiquent avoir reçu des menaces et des avertissements visant à ce qu’ils ne rendent pas publiques ces irrégularités. La Commission a invité ce jour les activistes à mettre un terme à leur grève de la faim, promettant « une enquête rapide et transparente ». (PA) (Agence Fides 01/03/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network