http://www.fides.org

Vaticano

2013-02-12

VATICAN - Visite de S.Em. le Cardinal Filoni à Vailankanni : à l’exemple de Marie, nous devons « témoigner notre foi par nos actes »

Vailankanni (Agence Fides) – « L’Eglise qui est en Inde est une Eglise très vivace, qui dispose d’une longue et profonde tradition et, qui doit, dans le contexte actuel, affronter de nombreux défis pour présenter l’Evangile de Jésus Christ de manière cohérente et authentique » : telles sont les paroles prononcées par S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, Dimanche 10 février, au cours de la rencontre avec les Evêques de la Conférence épiscopale de l’Inde (CCBI) à Vailankanni, à l’occasion du 25ème anniversaire de l’institution de la Conférence épiscopale (voir Fides 08/02/2013). Le Préfet du Dicastère missionnaire, Envoyé spécial du Saint-Père Benoît XVI, a également souligné que les différentes Eglises rituelles constituent « une richesse et une diversité qui doivent être appréciées » et a exhorté à « faire bon usage de ce trésor ».
En parlant du rôle des Evêques, le Cardinal a mis en évidence le fait que le Peuple de Dieu s’attend d’eux une conduite claire, et qu’ils soient des pasteurs selon le cœur de Jésus. En outre, ils doivent se rappeler que « le Diocèse appartient au Christ », et que leur exemple de vie est très important. Parmi les vertus qui doivent être prises particulièrement en considération par les Evêques se trouvent la prudence, la force, la justice. Le Cardinal Filoni a ensuite mis en évidence l’importance d’assurer un enseignement correct de la foi catholique, surtout dans les séminaires où se forment les futurs prêtres.
Enfin, le Cardinal a déclaré que l’Evêque est appelé à « promouvoir l’action missionnaire sous toutes ses formes ». « C’est pourquoi, nous devons être les premiers à prêcher l’Evangile, à encourager les autres à prêcher l’Evangile et à porter la Bonne Nouvelle à ceux qui ne croient pas encore au Christ. Oui, un Evêque doit être lui-même un missionnaire zélé ». Le Cardinal a exhorté les Evêques à promouvoir les différentes Œuvres pontificales missionnaires et à prêter « attention pastorale à toutes les catégories de personnes présentes dans les Diocèses, indépendamment de la caste ou de l’ethnie » en ce que « aucun groupe ethnique, aucun groupe de basse caste ou minoritaire ne doit se sentir marginalisé ou laissé en dehors des initiatives ou des œuvres pastorales dans vos Diocèses ».
Dans l’après-midi du Dimanche 10 février, le Cardinal Filoni a présidé la célébration marquant le 50ème anniversaire de l’érection au rang de Basilique mineure du Sanctuaire de Notre-Dame de la Bonne Santé, sis à Vailankanni. « Ici, à Vailankanni, Marie a trouvé une maison – a-t-il dit dans son homélie – et il lui a été offerte une maison où habiter de manière permanente avec vous, avec le peuple de ce pays afin de vivre et de partager avec vous toutes vos joies et toutes vos souffrances… Aujourd’hui, par notre présence ici, nous voudrions Lui montrer notre dévotion et notre attachement, La rassurant sur le fait qu’Elle est toujours la bienvenue et que ceci est Sa maison, dans laquelle Elle se sent partie intégrante de la population indienne et où tous les indiens viennent lui rendre visite, la rencontrer et la prier dans la joie et la fidélité ». Enfin, le Cardinal a souligné que, selon les Evangiles, « Marie n’a pas dit grand-chose mais Elle a fait beaucoup. Elle a vécu Sa mission. Ceci est ce que l’on attend de nous en cette Année de la Foi. Nous devons témoigner de notre foi par nos actes ». (SL) (Agence Fides 12/02/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network