http://www.fides.org

America

2013-02-05

AMERIQUE/COLOMBIE - Deux prêtres assassinés en moins de 24 heures

Riosucio (Agence Fides) – Un autre prêtre a été assassiné en Colombie dans les dernières 24 heures. Il s’agit du Père José Ancizar Mejia Palomino, 84 ans, mort le 2 février dans sa résidence de Caldas, sur le territoire de la commune de Riosucio.
Un premier rapport de la police affirme que le Père Mejia Palomino a été retrouvé lié à son lit, son corps portant des signes de torture. Un communiqué parvenu à l’Agence Fides rappelle que le Père Mejia Palomino appartenait au Diocèse de Buga mais qu’il exerçait son ministère pastoral dans le Diocèse de Pereira en tant qu’aumônier de l’orphelinat de la Sainte Famille et de la Maison de retraite Sainte Louise de Marillac. Dans le communiqué, l’Evêque, S.Exc. Mgr Rigoberto Corredor Bermúdez, et le presbyterium du Diocèse de Pereira expriment leur douleur suite à la mort du prêtre. Les obsèques du Père Mejía Palomino auront lieu aujourd’hui, 5 février, en l’église de Notre-Dame de la Candelaria.
Hier, le Président de la Conférence épiscopale de Colombie, S.Em. le Cardinal Rubén Salazar Gómez, Archevêque de Bogotá, avait exhorté tous les colombiens à avoir confiance dans les négociations de paix qui ont lieu à Cuba entre des délégués du gouvernement et les FARC. Le Cardinal avait cependant dénoncé la violence qui bouleverse encore certaines régions du pays, citant notamment Riosucio de Caldas où différentes personnes qui travaillaient en faveur de la réconciliation et promouvaient la paix parmi la population ont été tuées.
Hier, nous publions la nouvelle du meurtre du Père Luis Alfredo Suárez Salazar, de l’Archidiocèse de Villavicencio (Meta). L’assassinat, qui a été perpétré alors que le prêtre se trouvait à Ocaña (voir Fides 04/02/2013) a, lui aussi, eu lieu le 2 février.
Selon la liste réalisée chaque année par l’Agence Fides, en 2012 et pour la quatrième année consécutive, l’Amérique s’est confirmée comme le continent ayant enregistré la mort violente du plus grand nombre d’opérateurs pastoraux. En 2012, la Colombie avait vu la mort violente d’un prêtre ; en 2011, celle de 6 prêtres et d’un laïc ; en 2010, celle de 3 prêtres et d’un religieux et en 2009, celle de 5 prêtres et d’un laïc. Au cours de ce début d’année 2013, ce sont désormais trois prêtres colombiens qui ont été assassinés. (CE) (Agence Fides 05/02/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network