http://www.fides.org

Africa

2013-01-24

AFRIQUE/SOUDAN - 350 associations civiles africaines réclament la fin des hostilités dans les Etats du Sud Kordofan et du Nil Bleu

Khartoum (Agence Fides) – Stop à la guerre entre l’armée soudanaise et le SPLM-N (Mouvement de libération du peuple soudanais-nord) dans les Etats du Sud Kordofan et du Nil Bleu. Tel est l’appel lancé par 350 groupes de la société civile africaine à la veille du sommet de l’Union africaine dédié au Soudan qui s’ouvrira demain, 25 janvier, à Addis Abeba (Ethiopie).
Dans son appel, la coalition de la société civile rappelle que depuis plus de 18 mois, plus de 700.000 civils, en grande partie des femmes, des enfants et des personnes âgées, vivent dans des conditions précaires au sein de camps se trouvant entre les mains des rebelles dans les Etats du Sud Kordofan et du Nil Bleu, étant par ailleurs soumis aux bombardements de l’aviation soudanaise.
La coalition invite les responsables africains à une action ferme visant à mettre un terme aux violences et à éviter de perdre dans la guerre une génération d’enfants. Les signataires demandent la cessation des hostilités, la possibilité d’acheminer l’assistance humanitaire sans restriction à l’ensemble des civils qui en ont besoin et des colloques directs entre les parties, afin de résoudre pacifiquement leurs controverses.
Le conflit dans les Etats du Sud Kordofan et du Nil Bleu est l’une des guerres oubliées d’Afrique et du monde. En novembre dernier, S.Exc. Mgr Macram Max Gassis, Evêque d’El Obeid, dans un entretien accordé à l’Agence Fides, avait lancé un dramatique appel afin d’attirer l’attention sur les victimes civiles des Monts Nuba (zone appartenant au Sud Kordofan, voir Fides 29/11/2012). (L.M.) (Agence Fides 24/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network