http://www.fides.org

America

2013-01-09

AMERIQUE/CHILI - Pour les Jésuites de la mission Mapuche, « il faut résoudre les problèmes de longue date pour parvenir à une paix durable »

Temuco (Agence Fides) – « Depuis Tirúa, les Jésuites et leurs collaborateurs, qui cheminent en solidarité avec les communautés mapuches, veulent à nouveau exprimer leur total refus de la violence et réaffirmer leur engagement en faveur du dialogue et de la paix » : c’est ce que l’on peut lire dans le communiqué de la Mission Mapuche de la Compagnie de Jésus parvenu à l’Agence Fides.
La déclaration rappelle que « de nombreuses familles mapuches et non mapuches ont subi la perte d’êtres chers au cours du conflit de ces dernières années » et les Jésuites partagent la douleur de la famille de Werner Luchsinger Lemp et Vivian McKay, tués récemment à leur domicile, qui a été incendié (voir Fides 07/01/2013). « Nous rappelons notre invitation au dialogue et à la réparation historique comme seul moyen d’établir une paix durable – poursuit le texte. Nous demandons de faire comprendre ce qui s’est passé et la recherche des responsables de cette attaques féroce pour éviter de criminaliser un peuple entier. Nous demandons également à ce que l’Etat du Chili se montre rigoureux et fort en ce qui concerne la condamnation de toute forme de violence et d’assassinat dans la zone d’Araucanìa ».
La déclaration réaffirme que, tant que ne seront pas affrontées les racines historiques de cette situation, il ne sera pas possible de garantir la paix et regrette que ce sujet soit absent de la discussion, « ceci faisant croître la douleur de ceux qui attendent depuis de nombreuses années ». La déclaration, signée par Carlos Bresciani, sj, responsable de la Mission Mapuche de la Compagnie de Jésus, s’achève par ces mots : « Nous voulons répéter que nous condamnons le recours à la violence et l’atteinte à la vie des personnes. La question mapuche ne peut être confondue avec la violence contre les personnes et encore moins avec la mort. Il s’agit d’une question de vie pour leur peuple et pour tous ». (CE) (Agence Fides 09/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network