http://www.fides.org

America

2012-12-07

AMERIQUE/CHILI - Préoccupation de l’Eglise suite aux violences à Freirina

Freirina (Agence Fides) – A partir des premières heures du jeudi 6 décembre, des épisodes de violence ont été enregistrés dans la ville de Freirina, dans la vallée située au sud du Diocèse chilien de Copiapó. Selon une note de la Conférence épiscopale du Chili, l’Evêque du Diocèse, S.Exc. Mgr Gaspar Quintana, a manifesté sa grande préoccupation à ce propos. Les violences ont en effet pris la forme de barrages routiers mis en place par les habitants qui ont ensuite affronté les gardes de sécurité de la société Agrosuper puis les carabiniers. Depuis longtemps, les habitants de la zone en question ont signalé la grave situation dans laquelle se trouve Freirina, où l’eau manque, la qualité de l’air est compromise et où il existe un problème de respect de l’environnement. A ce propos, ils réclament une meilleure qualité de la vie et le respect de leurs droits.
Les affrontements se sont soldés par l’arrestation de huit personnes alors qu’une autre a été grièvement blessée. Il s’agit de Yahir Rojas, un cadre, hospitalisé à l’hôpital provincial de Vallenar. Selon les reconstructions, la situation a dégénéré parce que les autorités sanitaires de la région d’Atacama ont révoqué l’interdiction de fonctionnement de l’établissement industriel fermé voici quelques temps (voir Fides 21 et 23/05/2012). A ce fait, vient s’ajouter la récente autorisation relative à l’installation d’une centrale thermique à Punta Alcalde, sur le territoire de Huasco, ville qui se trouve à 15 Km de distance.
Dans la note parvenue à l’Agence Fides, on peut lire que les prêtres de la vallée du sud, en particulier de Freirina et de Vallenar, se sont rangées aux côtés de la communauté. Le Père Mauricio Arancibia, de la communauté de Vallenar, a rendu visite aux blessés et a remarqué que le jeune cadre Yahir Rojas se trouve dans des conditions critiques. Les manifestants affirment que Rojas a été arrêté par les gardes de sécurité de l’entreprise, qui l’ont violemment frappé avant de le remettre à la police. L’Evêque de Copiapó, S.Exc. Mgr Gaspar Quintana, et le Vicaire général du Diocèse se sont rendus hier après-midi dans la commune de Freirina afin d’évaluer la situation avec les autorités locales. (CE) (Agence Fides 07/12/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network