VATICAN - Ouverture de l’Année universitaire à l’Université urbanienne de la part de S.Em. le Cardinal Filoni : « la formation culturelle et théologique a pour but l’annonce et le service des jeunes Eglises »

lundi, 12 novembre 2012

Cité du Vatican (Agence Fides) – C’est au travers de la Concélébration eucharistique solennelle « De Spiritu Sancto », présidée ce matin par S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples et Grand Chancelier de l’Université pontificale urbanienne, que s’est ouverte l’Année universitaire 2012-2013. « Nous savons tous – a déclaré le Cardinal dans son homélie – que l’existence et les activités de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples ont pour but l’annonce de l’Evangile, le soutien des Eglises particulières dans les territoires dits de mission et la formation des évangélisateurs et du personnel de ces mêmes Eglises particulières. Cette Université a également pour raison d’être la préparation théologique et culturelle du personnel destiné aux Eglises jeunes ou en voie de formation ».
La réflexion du Cardinal a ensuite porté sur trois aspects : la préparation culturelle comme préparation à l’histoire du salut en Jésus pour tous les peuples ; notre mission en tant que prêtres, religieux, religieuses et laïcs au service de Dieu et de l’Eglise ; l’Année de la Foi. En ce qui concerne le premier point, le Préfet du Dicastère missionnaire a souligné la nécessité que « l’Eglise prépare les messagers du salut en tenant compte nécessairement de deux pôles, appartenant à la même logique : la Parole de Dieu incarnée dans le Christ et l’histoire de l’humanité que le Concile Vatican II a voulu renfermer sous la catégorie biblique et évangélique de « signes des temps ». Le Cardinal a ensuite affirmé : « il est nécessaire de faire la synthèse entre « culture, histoire et foi » parce que le message du salut ne montre pas son « efficacité universelle » sinon en opérant à fonds et non seulement au niveau épidermique, dans le lieu culturel où l’homme vit concrètement et historiquement ».
S’attardant ensuite sur la formation, le Cardinal Filoni a souligné que « la formation culturelle et théologique a pour but l’annonce et le service des jeunes Eglises. En tant que ministres ordonnés, religieux, religieuses et laïcs, nous sommes par vocation directement engagés dans l’évangélisation. Nous sommes appelés à nous mettre dans la perspective de la mission messianique du Christ, au sein d’un monde multiethnique, multiculturel et multi religieux ».
Enfin, l’Année de la Foi constitue une occasion propice, y compris pour la communauté universitaire, en vue d’une « réappropriation de la foi dans le Christ Jésus ». Le Cardinal a conclu : « C’est seulement si l’objet de notre étude est le Christ et Sa révélation que nous pouvons être prêts à évangéliser et à servir. C’est seulement si nous aimons l’évangélisation que nous pouvons être prêts à évangéliser… Le missionnaire ou l’évangélisateur en réalité naît de la foi, vit pour la foi, souffre et meurt pour la foi ».
Après la Concélébration eucharistique qui a eu lieu dans la Chapelle du Collège urbanien, se sont tenus, dans le grand amphithéâtre de l’Université, le rapport du Recteur, l’intervention du Pr. Giovanni Ancona sur le thème « la foi chrétienne – éléments identitaires fondamentaux » et la remise des prix aux étudiants. (SL) (Agence Fides 12/11/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network