ASIE/INDE - Le futur Cardinal indien, fils d’une Eglise « qui fait beaucoup pour l’Evangélisation »

jeudi, 25 octobre 2012

Cité du Vatican (Agence Fides) – Joie, félicitations, espérance sont exprimées par les Cardinaux indiens suite à l’annonce de la prochaine nomination de S.B. Baselios Cleemis Thottunkal, Archevêque majeur de Trivandrum des Syro-malankars (Inde), dans le cadre du prochain Consistoire, convoqué par le Pape Benoît XVI pour le 24 novembre prochain en vue de la création de six Cardinaux.
Interpellé par l’Agence Fides, S.Em. le Cardinal George Alencherry, Archevêque Majeur de l’Eglise syro-malabare, a indiqué : « Nous sommes très content et nous exprimons nos félicitations. La nomination représente une reconnaissance envers une petite Eglise, l’Eglise syro-malankare, qui œuvre beaucoup en faveur de l’Evangélisation ». S.Em. le Cardinal Telesphore Toppo s’unit lui aussi à la joie « parce que la pensée du Pape va vers l’Eglise qui est en Inde ». De son côté, S.Em. le Cardinal Oswald Gracias, Président de la Conférence épiscopale, exprime sa satisfaction personnelle, soulignant pour Fides qu’il s’agit de « la reconnaissance de la contribution de l’Eglise syro-malankare à l’Eglise universelle ».
L’Eglise syro-malankare, antique Eglise orientale née de la prédication de l’Apôtre Saint Thomas, compte plus de 410.000 fidèles de par le monde, la majeure partie desquels résident dans les Eparchies syro-malankares du Kerala. Plus de 6.200 familles syro-malankares vivent dans d’autres parties de l’Inde où le soin spirituel, catéchétique et sacramentel est assuré dans leur rite propre en coopération avec les Evêques et les prêtres latins. De nombreux émigrés reçoivent le soin pastoral dans des centres missionnaires, comme aux Etats-Unis, au Canada, en Allemagne et dans les pays du Golfe. La vitalité de cette Eglise se révèle par l’abondance de ses vocations au sacerdoce et à la vie religieuse. Actuellement, près de 600 prêtres sont au service de la communauté syro-malankare alors que les séminaristes sont environ 500. L’Eglise en question compte en outre 2.000 religieuses appartenant à 16 instituts religieux différents ainsi que 480 agences caritatives et presque autant d’instituts de formation. (PA) (Agence Fides 25/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network