AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Destructions immenses à Abyei selon un archevêque protestant

mercredi, 17 octobre 2012

Juba (Agence Fides) - L’archevêque Daniel Deng Bul, de l’église épiscopalienne du Soudan (ECS) a été choqué de constater les destructions commises par l’armée soudanaise dans la ville d’Abyei, disputée entre le Soudan et le Soudan du Sud. C’est ce qu’il a affirmé, de retour d’une visite à Abyei, dans le cadre d’un entretien accordé à la radio catholique Bakhita Radio. Selon l’archevêque, les militaires de Khartoum, qui occupent la ville, ont détruit des édifices publics, des églises, des écoles et des habitations. La mosquée est le seul édifice à être encore debout à Abyei a affirmé le pasteur.
L’archevêque se demande la raison pour laquelle l’armée soudanaise a détruit des églises et des écoles, laissant intacte seulement la mosquée, s’interrogeant sur la volonté des militaires soudanais d’entraîner les deux pays dans un conflit à caractère religieux. Le destin d’Abyei, zone riche en pétrole située à la frontière entre les deux Etats, demeure l’un des questions laissées pendantes par l’accord souscrit par le Soudan et le Soudan du Sud le 27 septembre à Addis Abeba (Ethiopie), accord qui règle en particulier la division des recettes du pétrole, extrait au Soudan du Sud et exporté par l’intermédiaire d’infrastructures soudanaises. (L.M.) (Agence Fides 17/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network