AFRIQUE/EGYPTE - Tension au Caire mais les Frères musulmans semblent vouloir calmer les esprits

vendredi, 21 septembre 2012

Le Caire (Agence Fides) – « La tension est forte parce que des manifestations de protestation contre les caricatures publiées par une revue satirique française offensant le prophète Mahomet sont prévues. L’Ambassade, le consulat de France et les écoles françaises du Caire sont fermés par crainte d’incidents. La Présidence de la République est, elle aussi, fortement surveillée par la police et les forces spéciales » déclare à l’Agence Fides le Père Rafic Greiche, responsable de la communication de l’Eglise catholique égyptienne. Comme vendredi dernier, lorsque la contestation s’était concentrée sur l’Ambassade américaine, on attend la fin de la prière du vendredi pour relever ou non l’existence de violences.
Le Père Greiche remarque qu’il existe une différence d’attitude entre les Frères musulmans et les autres groupes, en particulier les salafistes, qui animent la contestation suite aux offenses faites au prophète Mahomet. « Vendredi dernier, les Frères musulmans avaient annoncé une grande manifestation au nom du prophète face à l’Ambassade américaine. Mais le Ministre de l’Intérieur l’a ensuite interdite. Ceux qui ont participé aux manifestations de vendredi dernier étaient donc les salafistes ».
Pour la journée d’aujourd’hui, les Frères musulmans n’ont promu aucune manifestation. La rue sera donc aux mains des salafistes voire même des criminels qui s’infiltrent dans les mouvements de protestation en recherchant l’affrontement et en tentant de créer des désordres » note le Père Greiche. « Maintenant que les Frères musulmans sont au pouvoir, ils adoptent une attitude plus prudente. En outre, il faut se souvenir que le Président Morsi se rendra le 23 septembre à New York pour l’Assemblée générale de l’ONU et il ne désire certainement pas de nouveaux désordres » conclut le prêtre égyptien. (L.M.) (Agence Fides 21/09/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network