AMERIQUE/BOLIVIE - « L’Eglise ne peut ignorer le domaine des droits humains » : trois événements importants pour les pays bolivariens

vendredi, 14 septembre 2012

La Paz (Agence Fides) – Cette semaine, La Paz est devenue le siège de trois événements organisés par la Caritas d’Amérique latine et des Caraïbes. Il s’est agi tout d’abord d’une rencontre avec la participation de représentants de la Caritas des pays bolivariens, destinée à examiner les effets de l’action de la Caritas sur la promotion et la défense des droits humains. A cet événement, qui se tient du 10 au 16 septembre au siège de la Pastorale Caritas bolivienne à La Paz, participent Mgr José Luis Azuaje Ayala, Président du Secrétariat latino-américain et des Caraïbes de la Pastorale sociale Caritas, différents experts en la matière ainsi que les Directeurs de la Caritas des cinq pays bolivariens (Venezuela, Colombie, Pérou et Bolivie).
Une deuxième rencontre, prévue pour le 13 septembre, a vu se réunir les Evêques Présidents et les Directeurs de la Pastorale sociale Caritas des cinq pays en question afin de discuter et de définir l’agenda institutionnel de la zone bolivarienne.
Au cours de la fin de semaine et du Dimanche (14-16 septembre) est enfin prévue la réunion régionale relative aux droits humains qui voit la participation d’experts et de responsables d’instituts chargés de la promotion des droits humains ainsi que des représentants du Département Justice et Solidarité du CELAM.
La note envoyée à l’Agence Fides par la Conférence épiscopale de Bolivie indique que Juan Carlos Velasquez, Secrétaire exécutif de la Caritas bolivienne, a rappelé que le fondement de la charité de Dieu est la personne, créée à Son image et à Sa ressemblance, et que cette réalité implique la dignité humaine. « L’Eglise ne peut ignorer le domaine des droits humains parce qu’il est lié à la reconnaissance de la centralité de la dignité humaine » conclut la note. (CE) (Agence Fides 14/09/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network