AMERIQUE/PANAMA - Pacte éthique électoral proposé par les Evêques en vue des élections de 2014

lundi, 9 juillet 2012

Panama (Agence Fides) – La Conférence épiscopale du Panama a manifesté sa préoccupation pour la manière de procéder des hommes politiques et la confrontation qui se crée entre eux, laquelle est dominée par l’agressivité et l’intolérance. Face à cette situation, l’Eglise a lancé un appel à la paix et a proposé la signature d’un Pacte éthique électoral.
Les Evêques ont présenté l’initiative en question au travers d’un communiqué publié au terme de la réunion de la Conférence épiscopale qui vient de s’achever. « Maintenant, la participation consciente des citoyens devient indispensable – peut-on lire dans le communiqué – face aux vices politiques que sont notamment les longues campagnes électorales, l’achat de voix, les fausses promesses, le discrédit des candidats, la concurrence déloyale et le fanatisme ».
Le communiqué, envoyé à l’Agence Fides, signale l’une des causes de la situation, à savoir le manque de dialogue sincère et ouvert et propose de manière urgente la signature d’un Pacte éthique électoral dans le but de pouvoir disposer en 2014 d’un processus électoral démocratique, participatif et doté de toutes les garanties en termes de transparence et de respect mutuel. Ce Pacte devra engager non seulement les Partis politiques mais également les moyens de communication de masse et les autres groupes de la société panaméenne.
Ce n’est pas la première fois au cours de ces derniers mois que les Evêques se prononcent sur la vie politique du pays. En février, l’Eglise avait dû jouer un rôle de médiateur dans un conflit opposant différents groupes, conflit qui risquait de bloquer une partie du pays (voir Fides 29/02/2012). (CE) (Agence Fides 09/07/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network