http://www.fides.org

Oceania

2012-07-07

OCEANIE/PAPOUASIE NOUVELLE GUINEE - L’Eglise s’appuie sur la figure du Bienheureux Pierre To Rot pour relancer la valeur de la famille

Rabaul (Agence Fides) – Une longue période de préparation rythmée par des catéchèses mensuelles afin de réfléchir au thème de la famille et de la vie, la « peregrinatio » des reliques du Bienheureux dans les Paroisses du Diocèses de Rabaul, le pèlerinage des Evêques de Papouasie Nouvelle Guinée et des Iles Salomon à Rakunai, lieu de naissance du Bienheureux : c’est après avoir effectué ce parcours que la communauté chrétienne en Papouasie Nouvelle Guinée célèbre aujourd’hui, 7 juillet, le 100ème anniversaire de la naissance du Bienheureux Pierre To Rot, laïc et martyr, arrivant ainsi au sommet de l’année qui lui est dédiée (juillet 2011-décembre 2012).
Pour célébrer l’événement, l’Evêque de Rabaul, S.Exc. Mgr Francesco Panfilo, SDB, a diffusé ces jours derniers une Lettre pastorale intitulée « Le Bienheureux To Rot, un champion de la vie familiale ». Dans ce document, envoyé à l’Agence Fides, l’Evêque souligne : « La sainteté de ce laïc simple et humble rappelle à tous les fidèles catholiques de Papouasie Nouvelle Guinée et des Iles Salomon l’importance de l’institution de la famille et du mariage chrétien ».
L’Evêque souhaite que « les célébrations en l’honneur du Bienheureux suscitent plus de sainteté à l’intérieur de nos familles et surtout que les jeunes puissent découvrir l’importance du sacrement du mariage ». Le Pape Benoît XVI, lui aussi, dans son message aux Evêques de Papouasie Nouvelle Guinée et des Iles Salomon prononcé au terme de leur visite ad Limina à Rome, le 9 juin 2012, a encouragé tous les couples « à considérer son exemple de courage et à aider les autres à considérer la famille comme un don ». Le Pape Benoît XVI a fait de S.Em. le Cardinal Joseph Zen, Evêque émérite de Hong Kong son Envoyé spécial en Papouasie Nouvelle Guinée dans le cadre de la célébration du centenaire, rappelant que le Bienheureux « a offert sa vie au Christ comme mari et père de famille ».
Pierre To Rot était un catéchiste de Papouasie Nouvelle Guinée qui a été tué en 1945 pour s’être opposé à la polygamie. Au cours de la seconde guerre mondiale, son village, Rakunai, fut occupé par les japonais, les missionnaires étant emprisonnés. Mais To Rot prit sur lui la responsabilité de la vie spirituelle de ces concitoyens. Lorsque les autorités légalisèrent la polygamie, le Bienheureux Pierre la refusa. Il fut tué par le biais d’une injection létale pratiquée par un médecin japonais en juillet 1945. Il s’agit du premier Bienheureux de Papouasie, élevé à la gloire des autels le 17 janvier 1995 par le Bienheureux Pape Jean Paul II. (PA) (Agence Fides 07/07/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel