AMERIQUE/BOLIVIE - Droits des enfants ne disposant pas de protection

mercredi, 13 juin 2012

La Paz (Agence Fides) – Pauvreté, migration, désagrégation des familles : telles sont quelques-unes des causes qui contraignent de nombreux enfants et adolescents à travailler. En Bolivie, 850.000 enfants et adolescents des deux sexes travaillent soit 28% de la population d’âge compris entre 5 et 17 ans. Plus de 87% sont impliqués dans des travaux très dangereux pour leur santé, leur intégrité physique, mentale et pour leur dignité. 397.000 travaillent en ville et 452.000 dans les campagnes. De ce total, environ 491.000 ont un âge compris entre 5 et 13 ans même si en Bolivie l’âge minimum pour pouvoir travailler est de 14 ans. De ceux-ci, 437.000 sont exploités dans le cadre de travaux dangereux : 134.000 en zones urbaines et 303.000 en zones rurales. Les adolescents de 14 à 17 ans qui travaillent sont au nombre de 357.000 dont 309.000 dans le cadre d’activités dangereuses, 172.000 en ville et 137.000 dans les campagnes. En outre, 77,11% des jeunes de 5 à 17 ans travaillent avec des membres de leurs familles et ne sont pas payés alors que 19,17% d’entre eux, surtout en zone urbaine, travaillent à leur compte, 2,23% sont ouvriers ou employés, 12,41% ont un employeur et 5,12% travaillent pour d’autres familles. Par ailleurs, on compte 22.270 enfants qui, au lieu de fréquenter l’école, gagnent leur vie comme domestiques. Du total susmentionné, 258.940 n’ont qu’un de leurs parents et doivent donc contribuer aux ressources familiales alors que 200.000 sont utilisés pour des travaux lourds au lieu de jouer et de se reposer. (AP) (Agence Fides 13/06/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network