ASIE/MYANMAR - Elections et pluralisme, « début d’une nouvelle ère de paix » selon le Président de la Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale du Myanmar

lundi, 2 avril 2012

Yangon (Agence Fides) – Le résultat des élections partielles, même s’il n’a pas encore été rendu officiel, « constitue un nouveau départ pour le pays, le début d’une ère de grande espérance pour nous tous. L’opposition sera présente au Parlement, un facteur de pluralisme qui fera du bien au pays. Nous espérons tous que le pays s’engage dans une nouvelle époque de justice et de paix. En tant qu’Eglise, nous prions pour cela et nous sommes prêts à apporter notre contribution ». C’est en ces termes que S.Exc. Mgr Raymond Saw Po Ray, Evêque de Mawlamyine et Président de la Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale du Myanmar, commente, dans un entretien accordé à l’Agence Fides, les résultats de l’élection partielle qui a eu lieu hier au Myanmar, élection qui portait sur l’assignation de 48 sièges parlementaires vacants depuis les élections de novembre 2010.
Selon les premières données, la responsable de l’opposition Aung San Suu Kyi, aurait été élue et son parti, la Ligue nationale pour la Démocratie, se serait adjugé une large majorité des sièges.
L’Evêque déclare : « Nous sommes certains qu’Aung San Suu Kyi travaillera pour l’intérêt et le bien commun, prêtant sa voix à de nombreux secteurs de la société jusqu’ici peu écoutés. Le défi majeur à relever pour le pays demeure aujourd’hui la pacification, surtout en ce qui concerne les minorités ethniques. Aujourd’hui, la population birmane a la possibilité de donner un nouveau cours à la vie du pays. Espérons que cette opportunité soit saisie avec bonne volonté par toutes les composantes sociales, le gouvernement et la société ».
L’Evêque conclut : « En tant que chrétiens, nous sommes une petite minorité qui désire se mettre au service de la nation afin de garantir un avenir de paix et de bien-être dans le respect de la dignité de l’homme et des valeurs de solidarité ». (PA) (Agence Fides 02/04/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network