http://www.fides.org

Asia

2011-11-03

ASIE/THAÏLANDE - Hôpitaux en alerte suite aux difficultés de la fourniture des médicaments du fait des inondations

Bangkok (Agence Fides) – Les hôpitaux de la capitale de la Thaïlande, Bangkok, sont en alerte en ce qui concerne l’approvisionnement des médicaments qui pourrait être rendu difficile par les inondations prolongées qui frappent actuellement le pays. La production locale et la livraison de fournitures sanitaires ont en effet été interrompues. Dans une note de la Food and Drug Administration (FDA) on peut lire que les hôpitaux se trouvent en proie à la panique bien qu’ils ne soient pas encore à cours de médicaments. Les prévisions officielles relatives aux délais nécessaires en vue du drainage des zones inondées varient de 10 jours à plusieurs semaines. Selon le Ministère de la Santé local, les inondations ont interrompu la production de 393 médicaments enregistrés de plus de 10 industries de Bangkok et des provinces limitrophes. Les principales limites concernent les médications. En effet, il y a beaucoup de bénévoles et d’infirmiers mais très peu de médicaments. L’hôpital Siriraj de Bangkok envoie chaque jour une unité médicale mobile dans l’une des provinces les plus gravement touchées, Ayutthaya, située à 70 Km au nord de la capitale. Il y a grand besoin d’aspirine, d’antibiotiques et de solutions salines. La distribution des médicaments est pénalisée du fait des nombreuses routes rendues inaccessibles : 73 autoroutes de 15 provinces sont hors service et 223 routes de 30 provinces impraticables. Selon la FDA, les laboratoires pharmaceutiques touchés par les inondations produisent actuellement moins de 10% des médicaments du pays et le Ministère de la Santé a commencé à importer des médicaments de Malaisie et du Japon. (AP) (Agence Fides 03/11/2011)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network