AFRIQUE/MOZAMBIQUE - L’Angola remet la moitié de la dette du Mozambique

mardi, 28 septembre 2010

Maputo (Agence Fides) - Le gouvernement angolais a décidé de remettre la moitié de la dette que le Mozambique doit à Luanda, estimée à 72 millions de dollars. L'annonce a été faite par le Ministre de la planification de l'Angola, Ana Dias Lourenco, à Maputo, capitale du Mozambique, au cours de la huitième session de la Commission mixte pour la coopération bilatérale entre l'Angola et le Mozambique. Comme le rapporte le journal catholique “apostolado” de Luanda, les deux parties ont signé un accord bilatéral spécifique à la fin de leur réunion. Le mécanisme proposé pour résoudre la remise partielle de la dette a été étudié par des experts Mozambicains et Angolais. Les 50 pour cent restant de la dette seront remboursés sous forme de biens, à utiliser pour les investissements. L’Angola, l'un des plus grands producteurs africains de pétrole, a une économie en croissance (même si la richesse produite n'est pas répartie uniformément, Cf Fides 23/9/2010), tandis que le Mozambique a été secoué ces dernières semaines par des manifestations la population contre la forte hausse des prix des produits de base et de l'électricité (Cf. Fides 6/9/2010). Les deux pays sont d'anciennes colonies portugaises, indépendants depuis 1975, sortis de guerres civiles sanglantes (terminées au Mozambique en 1992 et en Angola en 2002), qui ont provoqué de graves dommages matériels et humains. (L.M.) (Agence Fides 28/9/2010v ; 16 lignes, 222 mots)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network