http://www.fides.org

Asia

2010-09-27

ASIE/TIMOR ORIENTAL - La mission des Carmes : une contribution à la paix, à la santé, à l'éducation, de la société

Dili (Agence Fides) - Ils travaillent principalement avec les jeunes, qui, de surcroît, représentent la grande majorité de la société timoraise : les frères et sœurs Carmes, présents au Timor oriental depuis 1999, continuent à offrir depuis plus de dix ans des services dans la pastorale, l’instruction, la santé de la communauté de la petite île. La situation sociale et économique au Timor oriental, notent les Carmes dans un message adressé à l'Agence Fides, est très difficile : c’est l'un des pays les plus pauvres d’Asie, un pays où 80% de la population est au chômage, seuls 15% des gens ont accès à l'eau potable, 46% de la population n'ont jamais fréquenté l'école. En outre, l'espérance de vie n'est que de 57 ans et un enfant sur deux meurt avant l'âge de 5 ans. Les religieux veulent annoncer l'Evangile et témoigner de leur attention et de leur proximité envers la communauté du Timor oriental, pour en favoriser la promotion et le développement humain. Les Carmes sont actuellement en service dans deux villes, à Dili et Zumalai. À Dili, capitale du Timor oriental, il y a deux communautés qui accueillent 36 jeunes en formation, entre étudiants et novices, fait qui témoigne de la floraison des vocations et de la prise du charisme du Carmel chez les jeunes Timorais. De l'autre côté de l'île, à Zumalai, les moines et les sœurs sont responsables d'une paroisse qui comprend 26 villages, pour un total d'environ 14 000 personnes. Dans chaque village, les religieux célèbrent les sacrements et prennent de la communauté. A Zumalai ils gèrent également une petite école primaire, une clinique et des laboratoires de formation professionnelle pour les jeunes. (PA) (Agence Fides 27/9/2010 ; 19 lignes, 278 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network