http://www.fides.org

Africa

2004-05-07

AFRIQUE / BURUNDI - Burundi: partis et mouvements de guérilla

Rome (Agence Fides) - Comme nous l’avons annoncé, pour mieux comprendre la situation politique au Burundi, nous publions cette fiche sur les partis et sur les mouvements burundais de guérilla:

UPRONA (Union Pour le Progrès National) : fondé en 1961. Il est resté le seul parti légitime dans le pays de 1961 à 1993 quand a été introduit le régime des partis et quand on a institué des élections libres. En 1998, le parti s’est divisé sur la participation aux négociations de Arusha en Tanzanie, destinés à ramener la paix dans le pays. L’UPRONA est le parti qui représente depuis sa fondation les intérêts des Tutsis (pro Tutsi)

FRODEBU (Front Pour la Démocratie au Burundi) : fondé officiellement en 1992, le FRODEBU est le principal Parti Hutu. Il a gagné les élections libres de 1993 (les premières élections libres au Burundi), et son dirigeant Melchior Ndadaye devint le premier Président Hutu du Burundi. L’assassinat de Ndadaye a provoqué la première guerre civile dont le pays tente de sortir au prix de grandes difficultés (pro Hutu)

PALIPEHUTU (Parti pour la Libération Du Peuple Hutu) : Le parti a été fondé dès la fin des années 1970, par des Hutus burundais réfugiés au Rwanda (pro Hutu)

CNDD (Conseil National pour la Défense de la Démocratie) : il est dirigé par Léonard Nyangoma, ancien Ministre de la Justice, et a été fondé en 1994. Le CNDD est l’aile politique des Forces pour la Défense de la Démocratie (FDD), le principal mouvement de guérilla Hutu (pro Hutu)

ABASA (Alliance Burundo-Africaine pour le Salut): fondé en 1993 (pro Tutsi)

INKIZO (« Le Bouclier »): fondé en 1993 (pro Tutsi)

AV-INTWARI: fondé en 1993 (pro Tutsi)

RADDES (Rassemblement pour la Démocratie, le Développement Economique et Social) : fondé en 1993 (pro Tutsi)

PRP (Parti pour la Réconciliation du Peuple) : parti monarchique fondé en 1992. (pro Tutsi)

PL (Parti libéral) : fondé en 1992. (pro Tutsi)

PB (Rassemblement pour le Peuple du Burundi) : fondé en 1992. (pro Hutu)

PP [Parti du Peuple]: fondé en 1992. (pro Hutu)

PARENA (Parti pour le Redressement National) : fondé e, 1995 par l’ancien Président Jean-Baptiste Bagaza (pro Tutsi)

PSD (Parti Social-démocrate): fondé en 1993 (pro Tutsi)

PIT (Parti Indépendant des Travailleurs) : fondé en 1993 (pro Tutsi)

ANNADE (Alliance Nationale pour le Droit et le Développement Economique) : fondé en 1992. (pro Tutsi)

Groupes Armés

FDD (Forces pour la Défense de la Démocratie) : fondé en 1994, il est le principal groupe de guérilla Hutu. Il a signé en octobre 2003 l’accord de paix de Prétoria.

FNL (Forces Nationales pour la Liberation) : né d’une scission avec le parti PALIPEHUTU, il est le mouvement de guérilla Hutu le plus radical. Il n’a encore signé aucun accord.

FROLINA (Front pour la Liberation Nationale) : créé dans les années 1980. Il a signé les accords de Arusha du 28 août 2000.

Depuis 1933, le Burundi est bouleversé par une guerre civile qui voit s’opposer l’armée gouvernementale, formée en grande partie de Tutsis, et plusieurs mouvements de guérilla Hutus. Le conflit a fait jusqu’à présent au moins 300.000 morts. En 2000, on est parvenu à un premier accord à Arusha en Tanzanie pour former un gouvernement de transition auquel participent la plupart des partis politiques burundais, mais pas la guérilla.
Au mois d’octobre 2003, à Prétoria en Afrique du Sud, en présence du Président d’Afrique du Sud M. Thabo Mebki, le Président burundais M. Domitien Ndayizeye et le dirigeant du FDD, M. Pierre Nkurunziza, signent un accord de paix qui met fin aux hostilités entre l’armée gouvernementale et la guérilla du FDD. Le traité prévoit la cessation immédiate des hostilités entre l’armée et les forces du FDD. Les rebelles obtiennent la Vice-présidence de la République, quatre Ministères, 40% des places d’officiers dans l’armée et 35% dans la gendarmerie. (L.M.)
(Agence Fides, 7 mai 2004, 76 lignes, 642 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network