http://www.fides.org

Sciences et Medecine

2004-02-10

NOTE SUR L’INFIBULATION

En Italie, il y a de 30.000 à 50.000 victime des mutilations sexuelles. Les Pays où la pratique est la plus répandue sont au nombre de dix. La Somalie en premier plan, avec 3.773.000 femmes mutilées, c’est-à-dire 98% ; puis Djibouti avec 196.000 (98%), l’Ethiopie et l’Erythrée avec 24 millions de femmes touchées (90%), la Sierra Leone avec un million de femmes mutilées (90%), le Soudan du nord avec 9.200.000 cas (89%). Au Mali, les mutilations touchent 3.112.500 femmes (75%), au Burkina Faso, 3.290.000 (70%), en Côte-d’Ivoire 3.750.000 (60%), en Gambie 270.000 (60%) ; au Libéria enfin 810.000 (60%). Cette « tradition » est une initiative héritée de l’Egypte des grands Pharaons et des Noubas, les actuels Soudanais. C’est une pratique qui touche toute la partie de l’Afrique sub-saharienne dans plus de 40 pays, et qui a été « exportée » en Occident. (A.P.)
(Agence Fides, 10 février 2004, 11 lignes, 146 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network