http://www.fides.org

Asia

2003-12-11

ASIE / INDE - AVEC LA TREVE, LES CHRETIENS ESPERENT POUVOIR RETOURNER AU CACHEMIRE

Jammu (Agence Fides) - Les catholiques qui ont fui le Cachemire espèrent, après le cessez-le-feu entré en vigueur depuis le 25 novembre dernier, pouvoir rentrer dans leur terre natale. Des centaines de familles catholiques ont quitté le Cachemire à partir de 1989-1990, quand le terrorisme s’est fait plus fort dans la vallée, et la violence plus étendue. Dans un entretien avec l’agence Fides, M. Thomas Latif, porte-parole de la diaspora catholique du Cachemire a déclaré : « Je souhaite que le cessez-le-feu puisse tenir et qu’il ne soit pas compromis par les provocations et les petits épisodes de violence, qui, malheureusement, se poursuivent. Nous autres de la diaspora, nous désirons retourner chez nous pour reprendre une vie honorable et digne ».
La diaspora des catholiques, qui s’ajoute aux nombreux hindous et musulmans qui ont fui la vallée, requiert une assistance plus grande de la part de l’Eglise, et, au mois de décembre de l’année passée, elle a adressé un message à la Conférence Episcopale de l’Inde, en demandant de l’aide. « Sabha » s’occupe actuellement des réfugiés : c’est une organisation catholique du Cachemire, qui apporte l’aide aux familles et aux camps de réfugiés.
A l’occasion de la trêve, Mgr Peter Celestine Elampassery, OFM, Evêque de Jammu-Srinagar, le seul Diocèse du Cachemire, avait lancé par l’intermédiaire de l’Agence Fides, un appel aux gouvernants de l’Inde et du Pakistan : « Nous demandons aux dirigeants politiques et aux Chefs d’Etat : maintenez vos promesses ! Faites que le cessez-le-feu puisse durer pour le bien de vos peuples ! La trêve doit devenir un premier pas pour un accord de paix définitif pour cette région tourmentée qui supporte la guerre depuis 50 ans, avec 70.000 morts, des milliers de réfugiés et des dégâts énormes ».
La communauté catholique du Cachemire compte un peu plus de 12.000 fidèles, 41 prêtres, 160 religieuses et 20 catéchistes, au milieu de 12 millions de musulmans (70% de la population) d’hindous, de sikhs, et de bouddhistes. Le Diocèse de Jammu-Srinagar, deuxième de l’Inde par sa superficie, comprend trois régions : la vallée du Cachemire où les musulmans sont en majorité ; le Ladakh, province à majorité bouddhiste ; le Jammu où les musulmans et les hindous sont en nombre égal. (P.A.)
(Agence Fides, 11 décembre 2003, 31 lignes, 387 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network