http://www.fides.org

Oceania

2003-11-17

OCEANIE / PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINEE - LA PREMIERE ECOLE SUPERIEURE POUR FILLES DANS LE DIOCESE DE VANIMO. LE TRAVAIL DE L’EGLISE POUR L’INSTRUCTION ET LA CROISSANCE DES FEMMES

Vanimo (Agence Fides) – Le Diocèse de Vanimo a lancé un plan courageux de scolarisation de la population du Diocèse, destiné surtout aux filles. Le plan global représente un coût financier de 3 millions d’euros que Mgr Cesare Bonivento, Evêque de Vanimo s’est employé à recueillir.
Le gouvernement régional de Vanimo a demandé au Diocèse de prendre la responsabilité de diriger une « Boarding Senior Technical High School for Girls », école supérieur qui prépare les jeunes filles aux études techniques et leur permet de poursuivre des études universitaires. L’Institut serait une nouveauté absolue dans cette région, où les filles, selon la culture indigène, se consacrent aux travaux domestiques et ont peu d’occasion de bénéficier de l’instruction.
Le projet de l’école, déjà approuvé par le gouvernement, prévoit que les enseignants et le personnel administratif seront payés par l’Etat ; mais le gouvernement a demandé au Diocèse l’aide financière pour la construction de cette école. Mgr Bonivento a accepté de contribuer « en s’en remettant entièrement à la Providence Divine », comme il l’a déclaré.
L’ensemble scolaire accueillera au moins 320 filles, comprend 6 bâtiments de deux étages avec des salles de cours, du matériel technique scolaire, des dortoirs, une cuisine, un réfectoire, des salles de récréation et des emplacements pour le sport. Le coût du projet s’élève à deux millions d’euros environ.
En outre, de nombreux étudiants du Diocèse de Vanimo doivent faire jusqu’à 200 kilomètres pour aller à l’école secondaire la plus proche, parce qu’il n’y a que deux écoles secondaires pour une région de 30.000 km² de forêts. Pour éviter ces inconvénients aux jeunes, le gouvernement a élevé au rang d’écoles secondaires 8 écoles élémentaires dirigées par l’Eglise dans le Diocèse, en demandant aux 8 Instituts de préparer les structures de l’école secondaire et aussi de l’internat pour les étudiants. Les écoles doivent ainsi construire de nouvelles salles de classe et deux grands dortoirs, un pour les garçons, et un pour les filles, un réfectoire et une cuisine, pour une dépense d’un million d’euros environ.
Pour aider la campagne d’aide au Diocèse de Vanimo et à Mgr Cesare Bonivento, à recueillir 3 millions d’euros, « l’Association Projet Paix » s’est mobilisée, une « onlus » italienne née en 2002 à Modène. L’Association a déjà aidé une maison-famille à Bukavu en République Démocratique du Congo, par des collectes de fonds et par des adoptions à distance. Un des responsables de l’Association, Devis Dazzani, a déclaré à l’agence Fides : « Avec l’aide de Dieu et de nombreux hommes et femmes de bonne volonté, nous espérons pouvoir faire du bien aux filles et aux garçons de cette pauvre région du monde qu’est la Papouasie-Nouvelle-Guinée. (P.A.)
(Agence Fides, 17 novembre 2003, 37 lignes, 468 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network