http://www.fides.org

Vaticano

2003-11-11

VATICAN / ONU - « LA PAIX EST POSSIBLE, ELLE DOIT ETRE VRAIMENT VOULUE, GAGNEE ET PARTAGEE COMME BIEN COMMUN DE L’HUMANITE » : INTERVENTION DE MGR MIGLIORE AUX NATIONS-UNIES SUR LA CULTURE DE LA PAIX

Rome (Agence Fides) – « La guerre détruit la vie des innocents, enseigne à tuer, et bouleverse également la vie de ceux qui tuent, elle laisse derrière elle une traînée de rancoeurs et de haines, en rendant plus difficile la solution juste de ces mêmes problèmes qui l’ont provoquée ». Se référant à l’Encyclique « Centesimus Annus » du Pape Jean Paul II, Mgr Celestino Migliore, Observateur Permanent du Saint-Siège aux Etats-Unis, souligne le fait que la culture de la paix requiert une approche éthique, à la vie, et qu’elle montre la voie juste et assurée qui conduit au respect de la vie de tout être humain.
Cette année, les Nations-Unies fêtent le 55° anniversaire de la Déclaration des Droits de l’Homme. Cet événement rappelle à chacun la reconnaissance fondamentale de la pleine dignité de tout être humain. Le droit à la paix découle de cette reconnaissance. Mais quand la paix perd sa valeur dans la société, et son importance auprès de l’opinion publique, les droits de l’homme et les obligations internationales sont en danger et compromis.
La paix est possible, elle doit être voulue, gagnée et partagée comme bien commun de l’humanité. Aucun effort ne doit être épargné pour la réaliser. C’est un droit fondamental de tous, conclut Mgr Migliore. (A.P.)
(Agence Fides, 11 novembre 2003, 21 lignes, 246 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network