http://www.fides.org

Europa

2003-11-06

EUROPE / ITALIE - DES XAVERIENS ET DES XAVERIENNES SUR LE DEPART FETENT LE BIENHEUREUX GUIDO M. CONFORTI – ANNONCE DU CHAPITRE POUR L’ITALIE

Parme (Agence Fides) – Le 5 novembre de chaque année, tous les Xavériens et Xavériennes, là où ils se trouvent dans le monde, fêtent leur père spirituel, le Bienheureux Mgr Guido M. Conforti, Evêque de Parme et fondateur de l’Institut, qui mourut le 5 novembre 1931. A Parme, Maison Mère des Xavériens, le Sanctuaire du Bienheureux était rempli de missionnaires, hommes et femmes, et de nombreux amis, comme le déclare le Père Marcello Storgato. Il y avait aussi 25 missionnaires, provenant de toutes les Missions xavériennes du monde, qui participent à un cours de formation permanente.
Durant la Messe solennelle, le Père Agostino Rigon, Supérieur des Xavériens en Italie, a rappelé un par un les missionnaires qui, pendant 25, 50 ou 60 ans, ont vécu la vie religieuse ou le ministère sacerdotal, et les a remerciés pour leur dévouement à la Mission « ad gentes ». Il a aussi souhaité la bienvenue aux cinq jeunes Xavériens qui suivront les études théologiques à Parme, et a adressé un salut particulier aux Xavériennes Annalisa Avallone, sur le départ pour le Tchad, et Antonella Del Grosso, qui ira en Thaïlande. Il a rappelé aussi de manière spéciale les époux Giovanni et Paolo Volta, du laïcat xavérien, partis pour Goma en République Démocratique du Congo, où ils travaillent avec les Missionnaires Xavériens pour l’évangélisation, pour des projets de développement et d’assistance sanitaire.
Au terme de la Messe, le Père Agostino Rigon a annoncé officiellement le prochain Chapitre de la Région d’Italie. Il se tiendra du 18 au 30 avril 2004. Les 31 délégués éliront la nouvelle direction nationale, et réfléchiront sur le thème « Unis dans le renouveau : comme vivre en Xavériens aujourd’hui en Italie ». Pour l’occasion, le Père Rigon a remis à chaque Recteur de communauté un signe : un calice et une patène, avec l’inscription : « Du vin nouveau dans des outres nouvelles ». Puis il a rappelé : « L’Eucharistie est la source de notre communion fraternelle et de notre engagement missionnaire. En se servant de ce calice et de cette patène, nous renouvellerons notre offrande au Christ, missionnaire du Père, pour qu’il nous renouvelle constamment avec la force de son témoignage d’amour et de service pour l’humanité entière » (S.L.)
(Agence Fides, 6 novembre 2003, 31 lignes, 393 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network