http://www.fides.org

Vaticano

2003-11-03

VATICAN - DISCOURS DU SAINT-PERE A L’ANGELUS : « IL EST IMPORTANT, ET C’EST UN DEVOIR, DE PRIER POUR LES DEFUNTS PARCE QUE, MEME S’ILS SONT MORTS DANS LA GRACE ET DANS L’AMITIE DE DIEU, ILS ONT PEUT-ETRE BESOIN D’UNE ULTIME PURIFICATION POUR ENTRER DANS LA JOIE DU CIEL »

Rome (Agence Fides) – Le dimanche 2 novembre, Commémoraison des Fidèles défunts, le Pape Jean Paul II a récité l’Angélus en offrant cette prière « pour les défunts et en particulier pour les plus oubliés ».
Auparavant, il avait déclaré : « Aujourd’hui, deux novembre, notre regard se tourne vers ceux qui ont quitté ce monde et attendent de rejoindre la Cité céleste. Depuis toujours l’Eglise a invité à prier pour les défunts. Elle invite les croyants à regarder le mystère de la mort non pas comme la dernière parole sur le destin de l’homme, mais comme le passage vers la vie éternelle ».
Puis le Pape a rappelé combien il était « important de prier pour les défunts, parce que, même s’ils sont morts dans le grâce et dans l’amitié de Dieu, ils ont peut-être besoin encore d’une ultime purification pour entrer dans la joie du Ciel. La prière pour eux s’exprime de différentes manières, parmi lesquelles la visite aux cimetières. Aller dans ces lieux saints est une occasion propice pour réfléchir sur le sens de la vie terrestre et pour alimenter en même temps l’espérance dans l’éternité bienheureuse du Paradis ». (S.L.)
(Agence Fides, 3 novembre 2003, 22 lignes, 259 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network