http://www.fides.org

Africa

2003-05-14

AFRIQUE / CONGO (REPUBLIQUE DEMMOCRATIQUE) - BUNIA : APRES LES COMBATS, LE PROBLEME ALIMENTAIRE – LES CONDOLENANCES DU PAPE POUR LES VICTIMES DE LA PAROISSE DE NYAKASANZA

Kinshasa (Agence Fides) – Un calme chargé de tension plane à Bunia, ville de la région de l’Ituri, dans la partie nord-est de la République Démocratique du Congo, déchirée ces jours derniers par des violences qui n’ont pas épargné la population civile. « Le problème le plus sérieux à présent est de trouver de la nourriture pour la population restée dans la ville », déclare à l’Agence Fides un Père Blanc. « La plus grande partie des maisons et des magasins ont été pillés ; les gens ont perdu le peu qu’ils avaient, et l’insécurité des rues rend difficile tout approvisionnement en nourriture de la ville… Il y a encore des centaines de personnes réfugiées dans les locaux de la Mission des Pères Blancs, même si plusieurs sont déjà retournées dans leur maison ». Dans l’après-midi du 13 mai, il y a eu plusieurs tirs d’artillerie près de la ville, entre les milices Hema et Lendu.
Bunia est sous le contrôle de la milice Hema de l’Union Patriotique Congolaise (UPC) de Thomas Lubanga, qui a conquis la ville aux milices Lendu ces jours derniers. Dimanche dernier, lors d’une attaque contre la paroisse de Nyakasanza, il y a eu 48 morts, ainsi que le curé le Père François Xavier Mateso, et le Père Aimé Ndjabu. Le Saint-Père a envoyé, par l’intermédiaire du Cardinal Angelo Sodano, Secrétaire d’Etat, un télégramme de condoléances à l’Evêque de Bunia. Le Pape Jean Paul II « confie les personnes tuées à la miséricorde infinie du Dieu de l’amour et de la paix… et invite chacun à travailler tous les jours à suivre le Christ pour refuser la violence qui est une voie sans avenir, et pour édifier une paix durable fondée sur la justice et sur le respect des personnes ».
La France a déclaré qu’elle était disponible à offrir sa contribution pour la stabilisation de l’Ituri, en envoyant un bataillon d’infanterie pour aider la MONUC (Mission d’Observation des Nations-Unies au Congo), la force de paix de l’ONU, qui doit surveiller le respect du cessez-le-feu au Congo. (L.M.)(Agence Fides, 14 mai 2003, 28 lignes, 367 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network