http://www.fides.org

America

2003-10-28

AMERIQUE / COLOMBIE - VERS LE CONGRES MISSIONNAIRE AMERICAIN (CAM II) – LE PROGRAMME DU CONGRES EST PRET, AINSI QUE LE MANUEL DU CONGRESSISTE ET LE PLAN MISSIONNAIRE D’AMERIQUE CENTRALE

Bogotà (Agence Fides) – On a terminé l’organisation et le programme des différents événements pour le deuxième Congrès Missionnaire Américain, pour qu’il soit vraiment « un événement missionnaire de l’Eglise en Amérique.
Le programme des différentes activités prévoit chaque jour, durant la matinée, une « conférence magistrale » faite par des personnalités bien connues du monde ecclésial et du monde missionnaire ; elles aborderont, sous différentes perspectives, les grandes questions de la Mission, ses exigences et les problèmes dans un monde globalisé. Parmi les exposés prévus, retenons notamment : « La Mission ad gentes aujourd’hui » par le Cardinal Sepe, Préfet du Dicastère Missionnaire ; « La Mission à partir de la petitesse, de la pauvreté et du martyre » par le Cardinal Oscar Rodriguez Madriaga, Archevêque de Tegucigalpa au Honduras ; « La Mission, annonce de l’Evangile de Vie à tous » par Madame Adelaida Sueiro, et par une équipe de femmes du Pérou ; « La Mission et les problèmes du monde actuel » par Mgr François Lapierre Evêque de Saint-Hyacinthe au Canada ; et enfin « Etre missionnaires ad gentes aux XXI° siècle » par Mgr Victorino Gerardi, Evêque de Tilaran, Costa Rica.
Une place spéciale sera réservée aux « témoignages » de comunautés chrétiennes et missionnaires qui ont été menacées par des groupes qui détiennent le pouvoir économique et politique de la Région d’Amérique Centrale, en favorisant l’inégalité et en entravant le développement humain et social, authentique et intégral. On montrera en outre la force transformatrice et libératrice apportée par l’Evangile, chez les pauvres et les petits surtout, comme le déclare le Père Victor M. Ruano, Vice-recteur de l’Institut théologique et pastoral pour l’Amérique Latine et les Caraïbes, qui a participé à la Rencontre de définition des travaux du congrès, à Bogotà en Colombie.
Pour faciliter le travail et les réflexions, et pour aider la participation de tous, on a établi 9 « Centres thématiques » de 300 congressistes chacun. Chaque centre thématique sera divisé à son tour en groupes de 30 personnes, qui se divisent eux aussi en sous-groupes de 6 membres. Les coordinateurs de groupe auront un rôle important, car ils dirigeront les travaux selon la méthodologie indiquée ; ils seront 90 en tout, et, une semaine avant le Congrès, ils participeront à un cours intensif sur la dynamique des travaux, pour permettre de parvenir aux objectifs tracés.
Le « Projet Missionnaire d’Amérique Centrale » a été soumis à une révision, à un nouvel enrichissement et à la restructuration de ses contenus. Le nouveau texte, une fois aprouvé par les Evêques d’AQmérique Centrale, marquera l’expression concrète de l’engagement missionanire « ad gentes » de l’Eglise de cette région.
Le « Manuel du Congressiste » recueillera toutes les informations nécessaires pour une participation active des congressistes au Congrès missionnaire : des notes historiques sur les précédents Congrès missionnaires, la carte de la ville, le lieu où se tient le Congrès, la liste des services offerts et toutes autres informations nécessaires et utiles. (R.Z.)
(Agence Fides, 28 octobre 2003, 42 lignes, 525 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network