INTENTION MISSIONNAIRE - Décembre 2006 : “Pour que dans chaque partie du monde les missionnaires vivent avec joie et enthousiasme leur vocation à la suite fidèle du Christ » Commentaire de l’Intention Missionnaire proposée par le Saint-Père par Son Eminence le Card. Nicolas Lopez Rodriguez, Archevêque de Saint Domingue (République Dominicaine)

jeudi, 14 décembre 2006

Cité du Vatican (Agence Fides) - L’Eglise, depuis ses origines, est dépositaire du message de Salut que Jésus-Christ lui a confié à travers les Apôtres, et a le devoir de prêcher ces enseignements du Seigneur à tous les peuples. Rappelons le mandat que Jésus lui a remis le jour de l’Ascension : « Allez donc, enseignez les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, leur enseignant à observer tout ce que vous ai ordonné ». (Mt 28, 19-20)
Les Apôtres, après la Pentecôte, se lancèrent dans la prédication, pleins de joie et d’enthousiasme, selon l’Esprit qui les guidait. Il faut souligner que l’Eglise est née pour évangéliser, comme l’enseigne le Serviteur de Dieu Paul VI dans l’Exhortation Apostolique “Evangelii Nuntiandi”. Par conséquent tous les fils et les filles de la même Eglise participent à cette mission, à savoir proclamer au monde entier la Bonne Nouvelle de Jésus, même si tous ne peuvent pas assumer cette responsabilité de la même manière.
Quand nous proposons de prier pour tous les missionnaires hommes et femmes, nous sommes conscients qu’ils ont besoin de notre solidarité. Nous savons que beaucoup d’entre eux réalisent leur vocation avec un esprit admirable de générosité et d’engagement, dans des conditions parfois difficiles et même héroïques. C’est pourquoi il est nécessaire de prier pour qu’ils « vivent avec joie et enthousiasme leur vocation à la suite du Christ ».
Etre loin de sa patrie, ou apprendre d’autres langues, devoir s’adapter à des cultures très différentes de la sienne, cohabiter avec d’autres religions sont des défis permanents qui doivent être affrontés avec beaucoup de foi, de confiance dans le Seigneur qui donne la force de témoigner avec bravoure et intégrité.
J’ai toujours considéré que la vocation missionnaire était une vocation privilégiée parmi les différentes vocations de l’Eglise, et pour cela, depuis mes premières années de séminaire, l’amour pour les Missions et la prière pour les Missionnaires nous ont été inculqués. Les missionnaires vivent certainement leur vocation avec joie et enthousiasme, mais cela seul le Seigneur peut l’accorder.
En définitive Jésus lui-même, quand il envoya les Apôtres prêcher, leur dit : « Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde ». Nous vivons avec cette sécurité : le Seigneur est avec son Eglise tous les jours, et nous voulons que nos missionnaires bien-aimés, hommes et femmes, vivent de cette conviction, qui leur assure joie et enthousiasme dans leur belle et délicate mission. J’invite donc chacun à prier pour eux avec beaucoup de ferveur, afin qu’ils sentent notre affection et notre proximité. Card. Nicolas Lopez Rodriguez (Agence Fides 14/12/2006; lignes 31, mots 426)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network