http://www.fides.org

Vaticano

2003-10-08

VATICAN - A L’AUDIENCE GENERALE HEBDOMADAIRE, LE PAPE JEAN PAUL II COMMENCE LA CATECHESE SUR LA LITURGIE DES VEPRES : « LE MATIN ET LE SOIR SONT DES MOMENTS TOUJOURS OPPPORTUNS A CONSACRER A LA PRIERE… POUR ORIENTER NOTRE CHEMIN QUOTIDIEN ET LE DIRIGER VERS LE CHRIST »

Rome (Agence Fides) – Lors de l’audience générale hebdomadaire du 8 octobre 2003, le Pape Jean Paul II a introduit le nouveau cycle de catéchèse consacré à la Liturgie des Vêpres. « Le lever du soleil et son coucher ne sont pas des moments anonymes de la journée, a expliqué le Saint-Père. Ils ont une physionomie unique et incomparable : la beauté joyeuse d’une aube, et la splendeur triomphante d’un coucher marquent les rythmes de l’univers, dans lesquels se trouve engagée la vie de l’homme. En outre, le mystère du salut, qui se réalise dans l’historie, a ses moments liés à des phases différentes du temps. Pour cela, avec la célébration des Laudes au début de la journée, s’est affirmée dans l’Eglise la célébration des Vêpres à l’arrivée du soir. L’une et l’autre Heure liturgique possèdent leur contenu évocateur qui rappelle les deux aspects essentiels d mystère pascal : « Le soir, le Seigneur est sur la Croix, le matin, il ressuscite ».
L’allumage des lumières dans les maisons au coucher du soleil était, dans le temps, source de joie et de communion. Dans la communauté chrétienne également, en allumant la lampe à l’arrivée du soir, on invoquait le don de la lumière spirituelle. « A l’arrivée des ténèbres, en effet, les chrétiens savent que Dieu illumine aussi la nuit obscure de la splendeur de sa présence et de la lumière de ses enseignements, a déclaré le Saint-Père. En tirant l’inspiration du symbolisme de la lulière, la prière des Vêpres s’est développée comme sacrifice de louange du soir, et de reconnaissance pour le don de la lumière physique et spirituelle, et pour les autres donc de la création et de la rédemption. Le soir est un temps propice pour regarder, devant Dieu, dans la prière, la journée écoulée… C’est aussi le temps où l’on demande pardon pour tout ce que nous avons commis de mal, en implorant de la miséricorde divine que le Christ revienne à resplendir dans nos cœurs ».
« Pour l’homme antique, plus encore que pour nous, la succession de la nuit et du jour réglait l’existence, en provoquant la réflexion sur les grands problèmes de la vie. Le progrès moderne a altéré en partie le rapport entre la vie humaine et le temps cosmique. Mais le rythme accéléré des activités humaines n’a pas soustrait entièrement les hommes d’aujourd’hui aux rythmes du cycle solaire. Pour cette raison, les deux points d’appui de la prière journalière conservent toute leur valeur, étant liées à des phénomène immuables et à des symbolismes immédiats. Le matin et le soir sont des moments importants de notre vie et de notre travail, les Heures des Laudes et des Vêpres se révèlent ainsi être un moyen efficace pour orienter notre chemin quotidien, et pour le diriger vers le Christ, <> ». (S.L.)
(Agence Fides, 8 octobre 2003, 39 lignes, 532 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network