http://www.fides.org

Africa

2003-10-07

AFRIQUE - BRISER LE COLONIALISME DES COMMUNICATIONS : UN RESEAU SATELLITAIRE AFRICAIN POUR L’AFRIQUE PERMETTRA D’ECONOMISER DES RESSOURCES EN FAVEUR DE NOUVEAUX PROJETS DE DEVELOPPEMENT

Rome (Agence Fides) – L’Afrique aura finalement son système de communication satellitaire. Lors du 32° Conseil d’administration de l’Organisation Régionale Africaine pour les Communications Satellitaires (RASCOM), on a présenté un projet pour la constitution d’un réseau intégré de transmissions via satellite. RASCOM est une association intergouvernementale fondée en 1992, chargée de développer les infrastructures de télécommunications africaines ;
Avec l’approbation du projet on passe à présent à la réalisation, confiés à une société spéciale RASCOM-BOT, un consortium entre des entreprises africaines et européennes. Cette société est chargée de gérer le financement du projet, le projet et la construction des satellites et des systèmes de contrôle, leur lancement et leur mise en orbite, ainsi que le développement des terminaux terrestres.
RASSCOM offrira des services de transmissions, de données, de programmes télévisés en direct, fax, Internet, une large bande pour les opérateurs professionnels et pour les chaînes privées étendu à l’Afrique et à l’Europe méridionale. La réalisation du programme apportera dans les prochaines années des avantages pour les habitants du continent, grâce à la réduction des coûts. Actuellement, en effet, les Pays africains, pour communiquer rentre eux, se servent des satellites européens, américains et asiatiques. La liaison satellitaire directe entre les Etats africains permettre à tout le continent de réduire la dépense pour les communication, de plusieurs milliards de francs CFA, qui vont jusqu’à présent à des opérateurs étrangers. (L.M.)
(Agence Fides, 7 octobre 2003, 25 lignes, 258 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network