http://www.fides.org

Europa

2003-09-24

EUROPE / ITALIE - SOIREE POUR L’ENFANCE EN FAVEUR DE L’HOPITAL PEDIATRIQUE « BAMBINO GESU » ET DE « MISSION ENFANCE »

Rome (Agence Fides) – Le vendredi 26 septembre, au Palais Colonna de Rome, se tiendra une soirée de bienfaisance en faveur de « l’hôpital pédiatrique Bambino Gesù » et de « Mission Enfance », Association charitable monégasque présidée par le Prince Albert de Monaco.
Le choix de cet événement, qui renforce les liens entre l’Italie et la Principauté de Monaco, est dicté par la volonté de fournir les moyens à deux organismes reconnus et appréciés, pour donner, chacun dans son domaine de compétence, un sourire aux enfants les plus défavorisés du monde, et de pouvoir ainsi leur assurer un avenir. Les objectifs principaux de la soirée seront de réaliser des projets importants en faveur des enfants : celui de l’Hôpital « Bambino Gesù » de Rome de poursuivre la campagne de collecte de fonds « « Mettiamo su Casa », nécessaires à la restructuration de la Maison d’Accueil donnée par la Mairie de Rome et destinée à accueillir les familles des enfants hospitalisés provenant de toutes les parties d’Italie et des Pays les plus pauvres du monde. L’autre, celui de « Mission Enfance », dont le but est de fournir une aide éducative dans différents points du globe, qui veut acquérir et restructurer un bâtiment scolaire dans le quartier pauvre de Roueisset, à la périphérie de Beyrouth, pour donner à ces enfants la possibilité de recevoir une éducation adéquate et une bonne formation scolaire. En outre, l’Organisation monégasque envoie des équipes d’experts, et de volontaires qui travaillent sur place pour former la population, et surtout les enfants, de manière à permettre aux générations de demain de s’affranchir de la chaîne de la misère et d’acquérir une instruction de base. (A.P.)
Des informations sur l’organisation « Mission Enfance » et sur l’intiative « Mettiamo su Casa », et une note sur l’Hôpital « Bambino Gesù » se trouvent sur notre site www.fides.org
(Agence Fides, 24 septembre 2003, 25 lignes, 330 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network