ASIE/INDONESIE - Visite d’une délégation de responsables religieux du Myanmar en Indonésie sous la conduite de l’Archevêque de Yangon

mercredi, 11 septembre 2019 minorités religieuses   religion   dialogue   politique   mission  

Djakarta (Agence Fides) – Tolérance, harmonie et relations interreligieuses au Myanmar et en Indonésie constituent les thèmes au centre du voyage de responsables birmans de diverses confessions religieuses en Indonésie dans le cadre de rencontres institutionnelles. La délégation du Myanmar, conduite par l’Archevêque de Yangon, S.Em. le Cardinal Charles Maung Bo, a rencontré le Vice-président indonésien, Jusuf Kalla, le 9 septembre à Djakarta. La visite a été organisée grâce à la coopération entre le gouvernement et le Conseil interreligieux indonésien lancé par Din Syamsuddin, responsable musulman indonésien bien connu. « Avec les responsables des communautés religieuses du Myanmar, nous avons parlé de la manière dont conserver l’harmonie interreligieuse dans nos nations respectives » a affirmé Din Syamsuddin.
Selon ce dernier, le Vice-président a souligné les principes fondateurs de l’Indonésie, à savoir le Pancasila – la charte des cinq principes se trouvant à la base de la coexistence civile – et la devise nationale indonésienne – Unité dans la diversité.
Ces deux voies, a-t-il déclaré, « ont aidé les personnes à mener une existence harmonieuse », en faisant en sorte que cette approche à l’enseigne de la modération serve de référence à d’autres pays pluralistes.
S.Em. le Cardinal Charles Maung Bo, à la tête de la délégation du Myanmar, a fait l’éloge de la rencontre et exprimé le vœu de « pouvoir prendre comme référence l’Indonésie afin de cultiver l’égalité entre les personnes de fois différentes et de la promouvoir dans son pays d’origine comme dans d’autres parties de l’Asie ».
« Nous avons pu comprendre comment cette nation à majorité musulmane soutient l’égalité sans aucune discrimination » a affirmé le Cardinal Bo, qui est par ailleurs Président de la Fédération des Conférences épiscopales d’Asie (FABC), se référant à l’Indonésie.
Le Cardinal et d’autres responsables religieux des deux pays ont discuté de manière significative de la manière dont promouvoir l’harmonie interreligieuse et œuvrer en faveur du bien commun.
Au Myanmar, la religion joue un rôle clef, a remarqué le Cardinal, rappelant la phase de transition politique et les récents développements démocratiques qu’a connu la nation. Dans ce cadre, il a déclaré : « Nous désirons promouvoir et favoriser l’harmonie, religieuse et sociale, entre toutes les composantes, ethniques et religieuses, dans le pays afin de pouvoir affronter les inégalités sociales, économiques et culturelles et de développer l’unité nationale ».
Le Myanmar est un pays qui compte plus de 48 millions de bouddhistes – soit près de 90% de la population totale – le reste étant réparti entre chrétiens, musulmans, hindous et autres cultes. Au cours de ces dernières années, le pays a dû affronter des tensions entre bouddhistes et musulmans Rohingyas dans l’Etat Rakhine, à la frontière avec le Bangladesh. (SD) (Agence Fides 11/09/2019)


Partager:
minorités religieuses


religion


dialogue


politique


mission